Ils seront finalement trois pongistes mauriciens en lice aux championnats du monde, qui se tiendront du 27 avril au 5 mai prochains à Tokyo au Japon. Les deux frères Chan Yook Fo, Billy et Bryan, ainsi que Wassiim Gukhool, champion de Maurice 2013, se rendront ce jeudi au pays du soleil levant en compagnie de l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
Les deux frères Chan Yook Fo sont actuellement en Chine. Seul Wassiim Gukhool entrera dans l’avion en compagnie de Rajessen Desscann. « Nous avons voulu mettre l’accent sur les joueurs qui se trouvent en Asie, d’une part à cause de la proximité avec le Japon, d’autre part parce qu’ils ont suffisamment d’expérience pour participer à une telle compétition », note l’entraîneur national.
D’ailleurs, on constate également que les filles ne sont pas présentes pour cette compétition. En effet, les meilleures joueuses actuelles seront toutes prises par leur vie scolaire. « C’est dommage, mais nous ne pouvons faire autrement ». On note aussi que Akhilen Yogaradjah, basé en France, ne fait pas non plus partie du groupe qui se rendra au Japon. « Lui aussi est pris par ses études. »
Mais le groupe qui va à Tokyo s’y rend avec l’intention de jouer le maximum de matches, mais aussi de terminer la compétition avec un classement mondial. C’est dans l’optique de la participation mauricienne aux JIOI, l’année prochaine, à La Réunion, que l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) a décidé d’envoyer ses pongistes en terre japonaise. C’est en effet le classement mondial qui déterminera les têtes de série du tableau simple. « Cela nous évitera de voir des Mauriciens s’affronter trop tôt dans la compétition ».
Les championnats du monde par équipes, qui commenceront dimanche, sont donc le moment idéal pour jauger les progrès accomplis. Maurice jouera en effet contre toute une pléiade d’adversaires, ce qui assurera un classement à ses représentants.
« Les joueurs joueront beaucoup de matches, ce qui leur fera de la compétition, mais aussi des rencontres en plus. Et à la fin, les joueurs pourront éventuellement améliorer leur classement », indique Rajessen Desscann.
Cependant, il se veut rassurant quant aux chances de performances mauriciennes. Les équipes, souligne l’entraîneur national, seront réparties en divisions, avec les meilleures nations dans la division supérieure. « Maurice rencontrera des équipes de niveau plus ou moins similaire. Donc, nous aurons une chance de faire une performance honorable ».
Par ailleurs, Rajessen Desscann sera le représentant de l’AMTT lors de l’assemblée générale de la fédération internationale.