L’équipe africaine de tennis de table est entrée de plain-pied dans la compétition au Porto Rico, dans le cadre de l’ITTF Global Cadet Challenge. Une compétition qui ne sourit pas à l’équipe d’Afrique, qui a perdu toutes ses rencontres, et qui se voit éjecter du tournoi par équipes.
Les autres équipes auront finalement été plus fortes. La Mauricienne Jaisina Newaj avait entamé la partie contre l’équipe d’Europe. Première rencontre et première déception. Newaj chutait contre Nicole Trosman 0-3 (1-11, 5-11, 5-11).
Derrière elle, personne n’arrivait à faire mieux. Ni Alaa Saad, tombée en deux fois contre Lea Rakovac (8-11, 5-11, 11-13) et Nicole Trosman (12-10, 8-11, 3-11, 9-11), ni Thomie Mossemba, qui a perdu contre Kristyna Stefkova (4-11, 8-11, 5-11), n’ont pu faire mieux. Même Newaj, qui rejouait la fin de la première manche contre Rakovac, n’a pu que s’incliner encore (4-11, 8-11, 8-11).
Deuxième sortie, contre l’Amérique du Nord. Et les Africaines s’enfoncent un peu plus dans les bas-fonds du classement du premier tour. La Mauricienne n’y a pas participé cette fois cependant. Kamilia Kessaci, qui a pris sa place dans l’équipe, n’a pu non plus permettre aux Africaines de se maintenir dans la course.
Quatre défaites ont sanctionné ce débat, avec Kessaci qui perd contre Erica Wu (5-11, 9-11, 7-11), Alaa Saad qui tombe aux mains de Lily Zhang (4-11, 4-11, 2-11), Thomie Mossemba qui subit une défaite contre Annie Coulombe (5-11, 8-11, 4-11).
La quatrième rencontre a encore souri à l’Amérique du Nord, quand Lily Zhang a battu Kamilia Kessaci 3-0 (11-2, 11-6, 11-4). Par contre, l’ultime rencontre de ce match par équipes a permis à l’Afrique d’enlever sa première victoire avec Alaa Saad qui a battu Erica Wu 3-2 (6-11, 8-11, 11-6, 12-10, 7-11).
Malgré cela, l’équipe d’Afrique ne pouvait se remettre sur les rails. Les filles buvaient même le calice jusqu’à la lie avec une nouvelle défaite, aux mains de l’équipe d’Amérique du Sud cette fois. Cette rencontre marquait le retour de Jaisina Newaj au sein de l’équipe.
Saad Alaa ouvrait la voie pour ses coéquipières en disposant de Maria Lorenzotti 3-2 (9-11, 12-10, 8-11, 11-6, 11-5). Mais ce n’était pas suffisant. Derrière, Jaisina Newaj tentait aussi de bien faire. Mais son adversaire, Gremlis Arvelo, ne lui laissait aucune chance. (6-11, 2-11, 4-11). Trois autres rencontres, toutes soldées par des échecs, avec Kamilia Kessaci qui s’inclinait contre Francesca Vargas (9-11, 1-11, 9-11), puis Alaa Saad qui tombait face à Gremlis Arvelo 1-3 (6-11, 11-9, 9-11, 9-11) et Jaisina Newaj, qui perdait après une haute lutte contre Maria Lorenzotii 1-3 (7-11, 12-10, 6-11, 6-11).
Avec les défaites enregistrées, l’équipe d’Afrique pointe à la quatrième et dernière place de la poule B, alors que l’équipe d’Amérique du Nord est en tête, avec six points, contre cinq pour l’Europe et quatre pour l’Amérique du Sud. L’Afrique ne compte que trois points.
Dans la poule A, c’est l’Asie avec ses six points, grande favorite de cette compétition, qui occupe le premier rang devant les représentantes du projet World Hopes (5 points) et Porto Rico (4 points). L’Océanie est dernière de ce groupe avec 3 points.