Après plus de dix ans d’occupation d’un terrain de l’État, 928 familles de Port-Louis, de Pamplemousses et de Rivière-du-Rempart en sont devenues propriétaires hier. Elles ont obtenu leur contrat en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Ce dernier a annoncé que, pour ce présent mandat, le gouvernement investira Rs 10 milliards dans la construction de maisons.
« Nou pa pe vann rev. Seki nou dir nou pe fer. » C’est ainsi que s’est exprimé le Premier ministre hier lors de la remise des titres de propriété aux bénéficiaires. Cette cérémonie s’est déroulée au lendemain de la PNQ du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, sur le combat contre la pauvreté. Pravind Jugnauth a rappelé qu’il y a deux mois, il était à Beau-Bois pour l’inauguration de la Résidence Saphire. « Aujourd’hui, nous donnons la possibilité à 928 familles de devenir propriétaire d’un terrain. Cela démontre que nous tenons nos promesses. Et cela en dépit du fait que certains disent que nous ne faisons rien. »
Le Premier ministre a souligné que de juin 2015 à décembre 2016, pas moins de 1 093 maisons ont été construites. La prévision pour 2018 est de 3 682 maisons au coût de Rs 3,5 milliards tandis que 3 274 autres habitations seront construites en 2019. Au total, pour ce présent mandat, Rs 10 milliards seront investies dans le logement. Pravind Jugnauth en a profité pour critiquer Xavier-Luc Duval concernant sa remarque au Parlement mardi dernier à l’effet que la National Empowerment Foundation n’a construit aucune maison sous le présent gouvernement. « Il sait très bien que, dorénavant, tous les logements sociaux sont construits par la NHDC et que la NEF n’agit que comme facilitateur pour les cas urgents. » Il a également énuméré une série de mesures prises par le présent gouvernement pour faciliter l’accès au logement à un plus grand nombre de personnes.
Pravind Jugnauth a par ailleurs invité les bénéficiaires à profiter de leurs terrains et à les considérer comme « le prix de leurs sacrifices », ajoutant que « c’est ainsi que vous pourrez apprécier la vraie valeur du terrain ». Le Premier ministre a également indiqué que « le gouvernement investira Rs 2,2 Mds » dans le Plan Marshall contre la pauvreté pour les deux prochaines années.
De son côté, le ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, a annoncé que d’ici juin 2016, il n’y aura plus de squatters à Port-Louis. Tous les cas seront alors régularisés ou, dit-il, les familles obtiendront un lopin de terre ailleurs. « Nous ferons une révolution en ce qui concerne les logements sociaux à Maurice », a-t-il soutenu. De même, il a indiqué que de 2015 à ce jour, quelque 14 000 familles, qui vivaient sur des terrains de l’État, sont devenues propriétaires.
Showkutally Soodhun a également pris la peine de se rendre à la Cité Longère, Baie-du-Tombeau, tôt hier matin, d’où il a ramené une vidéo montrant des familles vivant dans des conditions précaires et à qui, selon lui, Xavier-Luc Duval avait promis de régulariser la situation. Il a indiqué que le Premier ministre a déjà nommé un consultant, en l’occurrence Desai Associates, pour un projet de logements pour ces familles, au coût de Rs 200 millions. De même, a-t-il poursuivi, il n’y aura plus de maisons de 39 mètres carrés. Tous les logements sociaux seront de 50 mètres carrés minimum, avec un terrain de 60 toises. Le ministre des Terres et du Logement a également annoncé qu’une solution a été dégagée avec le groupe ENL afin que 1 500 familles vivant sur des terrains dans la région de Saint-Pierre depuis 50 ans puissent voir leur situation régularisée.