Le langage merveilleux de Tishani Doshi et son esprit joyeux créent un monde fictionnel où les bruits de la souffrance se convertissent en sons d’amour et de mariage. Elle a réussi le tour de force de capturer par une écriture poétique, lyrique et vive, les excentricités et les calamités…
Le plaisir ne saurait attendre est inspiré par l’histoire des parents de l’auteur. C’est la chronique chatoyante tendre et inhabituelle d’une famille indo-galloise bruyante et chamarrée, en Inde, sur quatre générations. Et ce, pendant qu’ailleurs les Beatles triomphent puis se déchirent, que le prince Charles et Diana se découvrent, qu’Indira Gandhi tombe sous les balles de son garde du corps sikh et que Madras devient Chennai.