En 24 ans d’existence, le groupe Fire Hawks n’a pas pris une ride. Le cover band était récemment en tournée en Australie dans le cadre des célébrations de la fête de l’indépendance de Maurice. En deux dates, ils ont vécu un véritable rêve. L’expérience d’une vie pour ses neuf membres.
“C’était magique. Nous avons été très bien accueillis par le public. C’est une expérience à refaire. Ça a été l’expérience de notre vie”, confie Pascal Cimiotti, leader du groupe. Fire Hawks s’est produit devant 580 personnes au Gaelic Park à Melbourne et devant 360 autres au Red Gun Centre de Sydney. “On a eu un trac fou avant de commencer”, avoue Magali Dasse, chanteuse. “Ce fut une expérience exceptionnelle et enrichissante à tous points de vue. Nous avons eu un accueil des plus formidables de la part du public australien.”
Répertoire.
Pendant quatre heures, le groupe a joué ses meilleurs morceaux devant une foule enthousiaste. “Le response était extraordinaire. Nous avons vécu des moments inoubliables”, souligne Bruno Balthazar, guitariste.
Il faut savoir que le groupe jongle entre différents styles. Son répertoire comprend des classiques comme Dancing Queen de Abba ou Il jouait du piano debout de France Gall. La formation interprète également plusieurs medleys avec les tubes des Bee Gees, Kool and the Gang et Michael Jackson. Les oldies sont également à l’affiche, mais aussi des morceaux de chanteurs contemporains comme Christophe Maé.
Fire Hawks joue aussi du séga. “Nous avons chanté par exemple Li tourner d’Alain Ramanisum. Craze Massala a fait un tabac. Nous avons mis le feu là-bas”, soutient Bruno Balthazar.
Formidable.
Tout a démarré lorsque le groupe a approché la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA). “Nous voulions faire un truc et la MTPA avait eu une demande venant d’Australie pour organiser un événement. Ils ont sauté sur l’occasion”, souligne Pascal Cimiotti.
Patrice Brasse, Bruno Balthazar, Stephan Gébert, Nicolas Virasamy, Teddy Lefade, Nicolas Bardin, Magali Dasse, Doriana Amerally et Pascal Cimiotti ont ainsi pu vivre un grand moment. “C’était formidable. Nous devons remercier nos sponsors, sans qui tout cela n’aurait jamais été possible, en particulier la MTPA et Air Mauritius. Nous voulons aussi remercier Decibel Entertainment et l’Australian Mauritian Community Welfare Association, qui nous ont beaucoup facilité les choses là-bas. Nous remercions également la famille Cimiotti en Australie.”