Le Constitutional (Declaration of Community) (Temporary provisions) Bills sera mis au vote vendredi prochain. Il reviendra au député du MMM, Alan Ganoo, qui avait représenté son parti au sein du comité présidé par l’Attorney General Satish Faugoo, de conclure les débats. Ce sera ensuite au tour du Premier ministre Navin Ramgoolam de résumer les débats.
L’examen du texte de loi en comité vendredi devrait donner lieu à des débats intéressants d’autant que le MSM et le PMSD ont manifesté leur intention de présenter chacun un amendement. Le PMSD a circulé un amendement de l’Explanatory Memorandum pour demander l’organisation d’un référendum sur le « subsuming » du système de best losers avant qu’il ne se prononce. Dans ce cas, tout dépendra de la position qu’adoptera le Premier ministre et les regards seront alors tournés vers les trois députés du PMSD au moment du vote en deuxième lecture du texte de loi. De son côté, le MSM a, à travers Nando Bodha hier, annoncé son intention de présenter un amendement relatif au mécanisme mis au point par le comité Faugoo pour choisir les meilleurs perdants dans l’éventualité où des candidats n’ayant pas déclaré leur communauté sont élus sous le système proposé dans le cadre de la réforme électorale. Ainsi il propose que chaque parti soumette une liste de candidats en ordre alphabétique au moment de l’enregistrement des candidats. Il reviendra aux leaders des partis politiques enregistrés de choisir à partir de cette liste les noms des meilleurs perdants qui seront soumis à la Commission électorale. Treize orateurs ont jusqu’ici pris part aux débats. Les leaders, notamment Navin Ramgoolam, Paul Bérenger, Pravind Jugnauth et Xavier Luc Duval, sont intervenus vendredi et neuf orateurs ont pris la parole hier.