Depuis que le couvre-feu sanitaire a été imposé, les propriétaires de véhicules dont la Motor Vehicle Licence (MVL), autrement dit la « Déclaration », a expiré le 30 avril ont obtenu trois mois de renouvellement automatique. D’ici le 30 juin, ils devront donc effectuer le paiement de celle-ci.

Dans un communiqué, le ministère du Transport explique que le renouvellement du MVL, après paiement, prendra effet à partir de sa date d’expiration. Une fois que les activités reprendront, un grand nombre de personnes n’aura pour rappel pas accès aux bureaux de la NLTA tous les jours de semaine, et ce en raison des mesures de distanciation sociale. De ce fait, un appel est lancé aux propriétaires de véhicules privés pour que ces derniers utilisent la plateforme en ligne pour effectuer leur paiement.

La NLTA souligne qu’aucune taxe additionnelle ne sera appliquée aux propriétaires de véhicules qui renouvellent et effectuent le paiement de leur « déclaration » au 15 mai sur la plateforme en ligne. Le couvre-feu devant être levé le 1er juin, ceux qui paieront leur MVL avant le 30 juin n’encourront pas de surtaxe de 50%, comme le stipule la Road Traffic Act. Cette mesure permettra également à ce qu’il y ait moins d’attroupement au « Cash Offices «  de la NLTA et dans les bureaux de poste. A noter que cette extension automatique de la « Déclaration » s’opère à condition que le véhicule concerné soit couvert par une police d’assurance.

Par ailleurs, concernant les véhicules n’ayant pas le « fitness certificate », leurs propriétaires n’ont le droit d’être sur la route que s’ils sont en possession d’un Work Access Permit, en cas d’urgence médicale ou s’il doit s’approvisionner en nourriture. Les véhicules de cette catégorie ne peuvent en outre pas sortir s’ils ne sont pas couverts par une assurance.