Les triathlètes mauriciens ont eu l’occasion de voir ce qu’il requiert pour pouvoir s’imposer au haut niveau. Engagés sur distance olympique, 1500 m de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied, des quatres athlètes engagés, seule Fabienne Saint Louis a réussi à tirer son épingle du jeu. En effet, les trois autres représentants se sont fait prendre au piège du overlapping, que ce soit Elodie Ng Foong Po, Boris de Chazal et Boris Toulet.
Fabienne Saint-Louis prend la dernière place du triathlon féminin en terminant 16e avec un chrono de 2h22″00. Le podium du triathlon en féminin a eu une forte connotation anglaise avec Jodie Stimpson (1h58″56) en première position devant la Canadienne Kirsten Sweetland (1h59″01) et sa compatriote Vicky Holland (1h59″11). L’autre élément féminin, Elodie Ng Foong Po, a été rattrapé dans la partie natation comme les deux autres en masculin. Boris Toulet et Boris de Chazal font partie d’un lot de 14 concurrents qui se sont fait rattraper.  La médaille d’or en masculin est allée à l’Anglais Alistair en 1h48″50. La deuxième est revenue à un  autre Anglais  en la personne de Jonathan Brownlee en 1h49″01. Le podium a été complété par le Sud-Africain Richard Murray avec un temps de 1h50″21.