L’heure de vérité a sonné. Demain matin (8h30) au Morne aura lieu la course fatidique de sélection aux prochains championnats d’Afrique de triathlon prévus le 12 avril à Troutbeck, Zimbabwe. Ils seront plusieurs chez les juniors et les jeunes principalement à défier les minima qui sont imposés. Les premiers à l’arrivée décrocheront leur passe-droit. Pour d’autres ayant réalisé les minima mais ne terminant pas premier de leur catégorie, ils pourront être inscrits par la fédération mauricienne, mais devront encourir les frais de déplacement.
Cette étape décisive ne concernera finalement que les jeunes et les juniors puisque les meilleurs seniors sont des expatriés, sauf Boris de Chazal, qui a mis le cap le 9 mars (dimanche) sur East London en prévision de la course de Coupe d’Afrique ITU qui s’y tiendra le 23 mars. Il sera au départ de la distance olympique, tout comme Boris Toulet, basé à Cape Town, et Fabienne St Louis, qui est actuellement en stage de préparation à Houlgate, France. Elle arrivera à East London le 20 mars. Si Chazal devra faire ses preuves pour être sélectionné pour les championnats d’Afrique, Toulet et St Louis sont déjà assurés de leur sélection pour Troutbeck étant reconnus comme étant les meilleurs dans la catégorie élite, nous dit Alain St Louis, secrétaire général de la Fédération mauricienne de triathlon. « Les plans d’entraînement et les performances de ces deux triathlètes nous sont envoyés régulièrement chaque mois pour les besoins de la High Level Sport Unit, comme il leur est demandé », souligne-t-il.     
Ce sera donc la course des juniors (750 m natation, 20 km vélo et 5 km cap) qui retiendra l’attention dimanche. Le départ est prévu à 8h30. Les meilleurs juniors seront tous là, Timothée Hugnin, Laurent L’Entêté, Grégory Ernest, Douglas Carver, Sheanil Namdharry, alors qu’en féminin Miléna Wong donnera la réplique à Georgia Zheemba.
Mais la bataille va faire rage chez les garçons avec Hugnin qui retrouve la forme au bon moment. Il est rentré dimanche d’un court stage en Afrique du Sud. Il s’était imposé avant son départ en 1h06’34 (minima : 1h05) sur distance sprint (juniors) le 2 mars au Morne toujours, lors de la deuxième épreuve de présélection, contre 1h08’33 à Sheanil Nemdharry. Ces deux jeunes ainsi que Grégory Ernest seront engagés à la course de sélection africaine à East London le 23 mars en vue des Jeux Olympiques de la Jeunesse prévus en août à Nankin, Chine.
Rentré le 7 mars de douze jours de préparation passés à Charente dans le sud de Paris en France avec l’entraîneur David Bardi et Fabienne St Louis, Grégory Ernest s’impose lui aussi en favori. « C’est sûr qu’il a un gros potentiel. Il devra toutefois surmonter sa crispation ressentie parfois au moment décisif. Mais ce n’est pas étonnant qu’il s’impose. Ça prouverait que le stage lui a été bénéfique. Mais attention à Laurent L’Entêté, qui a progressé », observe Alain St Louis. Ernest était absent du pays le 2 mars.
Alain St Louis précise que dans le cas de Timothée Hugnin, ce dernier a été d’ores et déjà « sélectionné pour Troutbeck, mais en catégorie jeunes (400 m natation, 10 km vélo et 2,5 km cap) sans que cela ne pénalise aucun autre concurrent de la catégorie. » « Il sera au départ demain et le 23 mars de l’épreuve des juniors (sprint) sur recommandation de ses coaches sud-africains, Claire et Kent Horner, mais concourra chez les jeunes à Troutbeck où il a des chances d’être médaillé », confie-t-il.
Les règlements sont connus depuis la première course de présélection tenue le 9 février au Morne toujours. Aucun athlète n’ayant réalisé le minimum ne sera cette fois inscrit par la fédération mauricienne en catégorie élite, même si l’athlète décide de participer à ses propres frais, est-il stipulé.
Les minima ont été revus à la hausse, passant de 37’et 40’ à 36′ et 39′ (jeunes garçons et filles), de 1h07 et 1h11 à 1h05 et 1h10 (juniors h/d), de 2h12 et 2h22 à 2h10 et 2h20 (U23 h/d), et enfin de 2h07et 2h17 à 2h05 et 2h15 (seniors h/d).