Les Verts-Fraternels, dirigés par Sylvio Michel, avouent qu’ils n’ont aucune prétention de former le gouvernement. La formation est, toutefois, déterminée à participer aux élections générales et présentera 26 candidats dans 14 circonscriptions.

Le but de la participation, a déclaré Sylvio Michel, lors d’une conférence de presse, vendredi dernier, “est d’abord d’exercer une liberté d’expression et, ensuite, de recentrer les débats autour de l’urgence climatique à laquelle, comme tout pays dans le monde, Maurice ne peut échapper.

Lors d’une assemblée générale de ses délégués tenue il y a une semaine, la formation de Sylvio Michel a défini cinq orientations écologiques qui seront inscrites à son programme électoral.

Les candidats des Verts-Fraternels seront les suivants:

Carine Bobinade-Kathan et Michel Rolpho (circonscription no. 1), Chantal Sobha (no. 2), Bruno Fantaisie (no. 4), José Francois (ancien président de la PLHDWU), Hans Marie et Patrick Marie, (no. 5), Sylvio Legallant (no.6),  Naguib Foondun (no. 10), Marie Lourdes Chelvan, Sylvette Marison et Louis Sylvio Michel (no. 14), Richard Antoine Ste. Marie (no. 15), Madeleine Coonjoobeeharry et Soopramanien Mootoosamy (no. 16) Rosinette Edouard et Daniella Police-Michel (no. 17), Liseby Collard, Gorah Ellaheebaccus et Gaëtan Jacquette (no. 18), Nazmeen Meerah, Pascal Michel et Noël Céphise (no. 19), Warren Malépa, Laval Moutou et Marie-Noëlle Ste. Marie (no. 20).