C’est en grande pompe que la Police Helicopter Squadron (PHS) a fêté son 45e anniversaire d’existence le lundi 16 septembre en son quartier général à l’aéroport de SSR.

Le commissaire de police Mario Nobin a félicité le « dévouement » du personnel du Police Helicopter Squadron pour les différentes missions. Et de rappeler que cette unité a sauvé beaucoup de vies en mer, sur les montagnes et dans les gorges.

@Photo – Gerard Boff

Mario Nobin a aussi fait comprendre que les hélicoptères sont également utilisés pour assister la brigade antidrogue et pour guider les policiers sur le terrain.

« Avec les différentes déviations en cours dans la capitale et dans la région de Beau-Bassin en raison de la construction du Metro Express, l’hélicoptère de la police refile des informations afin que des policiers puissent prendre les meilleures décisions dans l’intérêt des usagers de la route », indique-t-il.

Le commissaire de police a également rappelé que le PHS n’avait que de 15 officiers à sa création, en septembre 1974, alors qu’aujourd’hui, il compte 119 membres et dispose d’une flotte de six appareils, soit quatre Chetaks, un Fennec et le Dhruv.

À l’époque, le PHS n’avait qu’un hélicoptère Alouette offert par la France. Cette unité dispose à présent de sept pilotes, qui sont épaulés par trois officiers de l’Indian Air Force. Du reste, le Commanding Officer du PHS est l’Indien Abhimayu. Ce dernier a souligné que le PHS a fait 23 195 heures de vol depuis sa création et devait exprimer sa satisfaction du travail abattu par le personnel.

@Photo – Gerard Boff

Profitant de sa présence à la cérémonie, Mario Nobin a remercié l’Inde « qui dispense des cours “high tech” au personnel du PHS ». Notons que, lors de cette cérémonie, des prix ont été offerts au personnel ayant participé à différentes activités sportives.