« Ce n’est plus un problème mais une maladie à laquelle fait face notre société. » Kalpana Koonjoo-Shah, la nouvelle ministre de l’Egalité des genres et du Bien-être de la famille, a reitéré son souhait de combattre la violence faite à l’égard des femmes, ce samedi à Port-Louis.

La ministre s’exprimait à l’issue d’une marche silencieuse organisée par l’Union européenne dans le sillage de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’encontre des femmes, observée le 25 novembre. La marche a débuté devant la mairie de Port-Louis.

Kalpana Koonjoo-Shah a estimé que le problème devra être adressé à la base soit dès l’enfance à travers « une éducation impliquant des valeurs traditionnelles ».