La sélection féminine de volley-ball de Maurice ne reviendra pas bredouille de la Coupe d’Afrique des Nations. Une compétition qui s’achève cet après-midi avec la finale mettant aux prises le Kenya et l’Algérie.
Au cours du match de classement pour les 7e et 8e places disputé jeudi au Kasarani Arena à Nairobi (Kenya), les volleyeuses mauriciennes ont évité la dernière place au classement final en venant à bout du Botswana en quatre sets (17-25, 25-21, 25-19 et 25-21), en 101 minutes.
Une victoire sans doute bonne pour le moral pour une sélection qui n’avait enregistré que des revers jusque-là. D’ailleurs, ce débat était l’occasion d’une revanche, du fait que les Botswanaises avaient pris le meilleur des Mauriciennes lors de la phase qualificative, à l’issue de trois des quatre sets indécis jusqu’au bout.
Il s’agira maintenant pour la bande à Lindsay Wilson de surfer sur ce succès afin d’aborder les Jeux des îles dans les meilleures conditions. Selon les renseignements obtenus, les deux joueuses les plus en vue au cours de cette rencontre ont été la capitaine Nathalie Létendrie et Joanita Latour.
Il est à noter que la sélection mauricienne avait disputé un autre match de classement mercredi dernier. Elle s’était alors inclinée face à la Tunisie en trois sets (13-25, 17-25 et 14-25). Cette sélection tunisienne termine au bout du compte à la cinquième place au classement final, suite à sa victoire face à celle du Maroc en quatre sets (25-16, 25-21, 21-25 et 25-21).
Quant aux demi-finales disputées hier, elles ont favorisé les desseins du Kenya et de l’Algérie. Le premier nommé a repoussé le challenge du Cameroun sur le score de 25-22, 25-14 et 25-22, tandis que les Algériennes ont pris le meilleur des Sénégalaises également en trois manches (25-14, 25-17 et 25-22).
Le Sénégal, habitué aux renversements spectaculaires lors de la phase qualificative, n’a pu cette fois rééditer ce scénario. Il tentera de décrocher la médaille de bronze lors de son opposition face au Cameroun en ouverture cet après-midi. Le Kenya tentera pour sa part d’aligner une neuvième consécration dans cette compétition, de surcroît devant son public.