Prisca Seerungen demeurera-t-elle aux commandes de la formation féminine du Quatre Bornes VBC cette saison ? Des doutes subsistent dans le sens qu’elle a informé verbalement les dirigeants de cette formation d’un éventuel départ, sans pour autant donner les raisons précises. De plus, elle ne s’est pas présentée à la première séance d’entraînement de cette présente saison tenue hier soir au gymnase Navin Soonarane à Ebène.

Si Prisca Seerungen est demeurée injoignable ces derniers jours pour une déclaration, il demeure un fait que son éventuel départ constituera un coup dur pour un groupe qui tentera de conserver sa suprématie lors du championnat des clubs de la zone 7 qui se déroulera du 3 au 10 février prochains à Madagascar.

« Valeur actuelle, je n’ai rien reçu d’officiel concernant une démission de Prisca. Nous nous sommes parlés vers la fin de l’année dernière et elle m’avait évoqué quelques problèmes. Si son départ se confirme, nous devrons trouver quelqu’un d’apte à pouvoir la remplacer », nous a déclaré Richard Anthony, président du Quatre Bornes VBC, ce matin.

De ce fait, la séance d’entraînement d’hier s’est déroulée sous la supervision d »Alison Labour, capitaine de l’équipe et d’Eric Louise, libero de la formation masculine du QBVC. Avec l’éventuel départ de Prisca Seerungen, ce sera une page glorieuse de l’équipe de la ville des fleurs qui se tournera.

Pour rappel, elle a eu le mérite d’avoir permis à cette formation d’acquérir le sacre au CCZ7, soit 22 ans après celui décroché par l’Union de Curepipe. Elle a ainsi pu instaurer un sens de discipline et une rage de vaincre au sein d’un groupe, dont une bonne partie de joueuses se retrouvent dans la présélection nationale en vue des prochains Jeux des îles.

Qui plus est, le QBVC a tout raflé sous sa férule au niveau des compétitions locales, dont deux titres nationaux. Quant à sa carrière de joueuse, elle a été des plus fructueuses, avec notamment des titres de championne au sein des Jaimies, de l’Union de Curepipe, d’Azur SC, des Tranquebar Black Rangers et du Curepipe Starlight. Sans oublier la médaille d’or aux Jeux des îles de 93 et cette consécration historique aux championnats d’Afrique juniors en 97 en Egypte.

Reste que le Quatre Bornes VBC serait en négociations avec quelques joueuses en vue de renforcer l’escouade dans le cadre du CCZ7. Par ailleurs, l’autre équipe féminine lors de cette compétition, à savoir les Tranquebar Black Rangers, a repris le chemin de l’entraînement et pourrait compter sur les services d’Alexei Elmire, joueuse prometteuse évoluant aux Goodlands Young Stars VBC.

Du côté masculin, le Quatre Bornes VBC devra se passer des services de son libero Fabrice Pierre Louis, qui sera remplacé à ce poste par Eric Louise, tandis que la séance d’entraînement des Trou aux Biches Sharks, prévue hier soir, n’a pu se tenir en raison d’un problème au gymnase de Bon Accueil.