L’équipe féminine du Quatre Bornes VBC et la formation masculine du Faucon Flacq Camp Ithier VBC ont décroché leur qualification pour les demi-finales de la Republic Cup en volley-ball. Au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas hier soir, ces deux formations ont fait la différence en trois sets. Les Quatre-Bornaises ont repoussé le challenge du Buswell VBC en 62 minutes sur le score de 25-20, 25-9 et 25-11, tandis que l’équipe de l’Est a fait respecter la hiérarchie face aux Trou-aux-Biches Sharks (25-16, 25-21 et 25-22) en 74 minutes.
Le Quatre-Bornes VBC briguera maintenant son visa pour la finale demain soir (18h30) face au Curepipe Starlight, vainqueur de son côté des Tranquebar Black Rangers. « En tant que tenant du trophée, le Curepipe Starlight s’annonce comme un adversaire redoutable. Néanmoins, nous n’aborderons pas cette rencontre en victimes expiatoires. Nous évoluerons sans complexe, avec le désir de réaliser la même prestation que notre équipe masculine », fait ressortir l’entraîneur Lindsay Wilson. Pour sa deuxième saison chez l’élite, le Quatre Bornes VBC atteint ainsi une demi-finale pour la première fois. « C’est déjà une satisfaction. Franchir ce cap demain soir constituera un plus », ajoute Lindsay Wilson.
Ce dernier avait fait confiance dans son six initial à Jannick Louis, Liza Bonne, Christina Larose, Stéphanie Dauguet, Stacy Armoogum et Allison Labour. Par contre, l’aventure est terminée pour le Buswell VBC, qui avait disposé du Mahébourg VBC lors du premier tour. Christèle Provence, Béatrice Marcel, Géraldine Verrière, Élodie Sunassee, Ketty Marimootoo et Axelle Onno se sont accrochées lors de la manche initiale avant de lâcher prise. Pour rappel, l’autre demi-finale prévue ce soir opposera Azur SC à au Malherbes VBC.
Chez les hommes, le duel mettait donc aux prises le finaliste malheureux de la dernière édition et quadruple champion national à une équipe qui en est à ses premières armes chez l’élite. Loin d’être déséquilibré, ce duel aura permis à l’équipe de Camp Ithier de hausser son niveau et à celle de Trou-aux-Biches d’effectuer un premier test intéressant dans la cour des grands. Avec sa nouvelle recrue Stéphane Moonisamy, qui avait à ses côtés Samuel Azor, Jérémie Alexandre, Frédéric Rose, Stéphane Armoogum et Stéphane Toussaint, l’équipe nordiste est tombée les armes à la main. Il est à noter que Gilbert Alfred, dont le transfert n’a pu être concrétisé, était sur le banc en tant qu’assistant entraîneur.
De ce fait, Ashwin Ramkhelawon, Sarvesh Ruggoo, Andry Rakoto, Alvaro Bonne-Langue, Brandon Tanner et Olivier Alfred continuent leur route dans cette compétition. Vainqueurs du Rivière-du-Poste VBC au tour précédent, ils croiseront le fer avec l’Association Sportive Jeunesse Chebel demain soir. « Je m’attends à une belle prestation de mon groupe demain soir. D’autant que nous avons retrouvé notre cohésion et nos automatismes », affirme l’entraîneur Dharmendra Gundowry.
Concernant la rencontre d’hier, il apporte le jugement suivant :« Nous avons pu hausser notre niveau, contrairement à notre première sortie. Toutefois, nous sommes tombés par moments dans la facilité. Sinon, le score aurait pu être plus conséquent. » Le vainqueur de cette demi-finale affrontera le Quatre Bornes VBC en finale dimanche (15h30).