Les choses ne s’améliorent pas en ce qui concerne le taux de criminalité à Maurice. Selon le dernier rapport du Crime, Justice and Security de Statistics Mauritius (période 2013), huit Mauriciens sur dix se disent pessimistes quant à l’évolution du taux de criminalité dans l’île. Dans la catégorie d’infractions contre les biens, une hausse de 5% a été constatée, en comparaison avec la période précédente. Rien que ce week-end, plusieurs vols ont ainsi été rapportés à travers le pays. Hier après-midi, les policiers du poste de Trou-aux-Biches ont été informés d’un vol d’ustensiles de cuisine, de liqueurs, de vêtements, d’un lecteur DVD, d’un four à micro-ondes et d’un appareil TNT. Une habitante de Vacoas s’est fait cambrioler son appartement de Trou-aux-Biches, qui reste ordinairement sans surveillance, entre samedi et dimanche. Le butin emporté est estimé à Rs 65 000.
Même constat dans la région de Midlands, où le domicile d’un quinquagénaire a été victime d’une effraction. Un ordinateur portable, une tablette, des parfums et deux téléphones portables, d’une valeur totale de Rs 200 000 environ, y ont été dérobés vendredi entre 7h et 15h30.
Plus de chance pour F., 49 ans. Alors qu’elle regagnait son domicile à pieds, un inconnu lui a arraché sa chaîne en or avant de prendre la fuite. Fort heureusement, le cas a été rapporté à temps aux Casernes centrales. Une ronde a été effectuée non loin du lieu du délit et le suspect, un jeune homme habitant Roche-Bois, a été arrêté.
Trois arrestations de plus ont eu lieu ce week-end. Suite au vol de matériel de travail sur un chantier de construction, le 11 septembre dernier, un maçon de Camp Ithier a été appréhendé par les forces de l’ordre. Les officiers des Casernes centrales ont également procédé à l’arrestation d’un habitant de Pointe-aux-Sables pour le vol de deux bouteilles de whisky dans un supermarché de la capitale. Enfin, dans le cadre d’une tentative de vol dans la région de Grand-Baie, un habitant de Flacq a été appréhendé dimanche aux petites heures du matin.