Après une percée sur terre battue à Roland-Garros Junior où il avait échoué le mois dernier aux portes de la finale du double hommes, Enzo Couacaud a atteint le 3e tour du simple homme du Wimbledon Junior (gazon) à Londres.
Le joueur, Mauricien d’origine mais portant la nationalité française, a tombé tour à tour deux grosses raquettes, d’abord l’Australien Andrew Harris (n°9 du tableau) 6-1, 3-6, 6-4, puis l’Égyptien Karim Hossen, le double champion d’Afrique juniors en titre, 6-3, 6-4. Il affronte maintenant l’Anglais Liam Broady, classé 8e ITF junior mondial.
Il n’y avait que du lourd pour Couacaud, 17 ans, en guise d’entrée dans ce tournoi de grade A. Harris Andrew, 18 ans et 9e junior mondial, occupait la 23e place fin janvier. De son côté, l’Égyptien Hossam, également 18 ans, avait été 11e mondial fin mars avant de passer 23e depuis lundi dernier. Mais celui-ci s’incline pour la deuxième fois devant le Franco-Mauricien, la dernière fois remontant à mai dernier à Milan au premier tour 6-7, (6), 6-7 (8).
Karim Hossen avait enlevé haut la main les finales U18 du simple et double hommes des championnats d’Afrique juniors courant mars à Potchefstroom, Afrique du Sud. Mais il avait surtout été quart de finaliste à l’US Open Junior en septembre dernier et 16es de finaliste à l’Open junior d’Australie en janvier.
Cela dit, le prochain adversaire qui croisera le parcours de Couacaud n’est pas non moins redoutable, puisque l’Anglais Liam Broady, de surcroit gaucher, n’est autre que l’ancien n°2 junior mondial (mars) et actuellement 8e au classement ITF. Pourra-t-il se défaire de l’Anglais pour se hisser en quarts de finale ? Verdict d’ici demain.
45e junior mondial, Enzo Couacaud avait déjà occupé la 18e place fin janvier. Avant son arrivée à Londres, il s’était incliné en 16es de finale du simple hommes 5-7, 1-6 à l’Aeron Junior International disputé à Roehampton, toujours en Angleterre. Il avait pris d’entrée la mesure du Canadien Filip Feliwo 6-3, 7-6 (2) puis de l’Italien Stefano Napolitani 7-6 (3), 6-3. Engagé également en double hommes avec le Tchèque V. Safranek, la paire s’était inclinée d’entrée 6-3, 1-6, 2-10 contre l’Italien M. Donati associé au Français L. Lokoli.
Courant avril, Enzo Couacaud a disputé ce qui devrait être son premier tournoi sur le circuit pro, du 9 au 15 avril, le F 7 Futures d’Angers en France. Au profit d’une wild card, il y avait en effet accédé au tableau final du simple hommes, mais concéda d’entrée une lourde défaite 0-6, 0-6 contre le Français Josselin Ouanna. Il concéda aussi la défaite en double hommes avec le Néo-Zélandais S. Lavie 3-6, 3-6 contre les Français Y. Laurent et H. Nys.