La journée d’hier ne s’est pas passée comme prévu pour la sélection mauricienne dans la première partie du World Junior Circuit, qui a commencé au centre national de tennis de table à Beau-Bassin. Les pongistes mauriciens n’ont pu éviter la défaite aux mains d’adversaires plus chevronnés. À hier soir, une seule équipe pouvait prétendre à une qualification.
La moitié de sourire qui marque le visage de Patrick Sahajasein, directeur technique fédéral, en dit long sur son état d’esprit. « C’est une journée mi-figue, mi-raisin », dit-il. Pourquoi ? « On aurait pu mieux faire. » Pourtant, les différentes sélections mauriciennes ont enregistré des résultats fort intéressants pendant cette première journée. La paire Elodie Ho Wan Kau-Ruqqayah Kinoo, engagée dans le tournoi par équipe junior, n’a pas démérité, avec une victoire (3-0) contre les Seychelles et une défaite (0-3) contre les Égyptiennes. « Toutes les équipes ont un certain niveau. Nos joueurs ont donc réussi à tirer leur épingle du jeu », analyse, à froid, Patrick Sahajasein.
De même, Maurice possède, à la lecture des résultats, une chance de se qualifier pour les demi-finales chez les cadettes. Elles doivent seulement vaincre les Réunionnaises, qui battent pavillon français, pour y accéder. « Ce n’est pas le plus dur. Il faut juste se ressaisir et tout devrait bien se passer. » Par contre, celle qui s’en sort le mieux c’est Zaynah Saddulah, associée à l’Indienne Diya Chitale. Elles sont, à la lumière de leurs résultats, à la première place de la poule B, qui compte également l’Algérie et la sélection B de Maurice. Leurs victoires face à ces deux formations (3-1 à chaque sortie) leur confèrent quatre points au tableau, alors que le duo algérien se retrouve à trois points.
Par contre, chez les garçons, la cause est entendue. Les sélections mauriciennes n’ont rien pu faire face à leurs adversaires, dont les Suédois, ou encore les Égyptiens. Dans le groupe A, Maurice se retrouvait bon dernier avec aucun point, alors qu’il restait encore la rencontre à disputer contre l’équipe de France. Scénario similaire en poule C, où Maurice n’a pu marquer le moindre point, ayant concédé une défaite contre la Suède (3-1) et les Seychelles (3-0). Chez les juniors, les données ne changent pas, les équipes mauriciennes ayant toutes été reversées dans les compétitions de consolation ! Aucun point marqué, aucune victoire enregistrée : le bilan est lourd.
Dans le groupe A, la sélection B de Maurice a subi deux défaites, 3-0, 3-0, contre l’Égypte et la France. Résultat similaire dans le groupe B, où les deux équipes A et D de Maurice ont mordu la poussière contre la Suède (0-3, 0-3) et l’Algérie (1-3, 0-3) respectivement. Dans le groupe C, les joueurs locaux ont encore subi la loi de leurs adversaires, concédant des défaites contre l’Égypte (0-3), les Seychelles (0-3) et une équipe indo-mauricienne (0-3). À l’issue de cette première journée, définitivement à ranger aux oubliettes, les Mauriciens tenteront de se frayer un chemin dans le tournoi individuel. « Ce sera dur. Tous les participants possèdent un bon niveau. Il faudra s’accrocher », prévient Patrick Sahajasein. Le tournoi individuel s’annonce d’ores et déjà dur pour les Mauriciens.