Yuri Maltsev, Professeur en économie et ancien conseiller du président soviétique Mikaël Gorbatchev, figure parmi les principaux conférenciers qui interviendront à l’occasion de la conférence internationale organisée par le Mauritius Institute of Directors (MIoD) les 17 et 18 octobre à l’hôtel Hilton. Parmi, figurent d’éminentes personnalités dont Lynda Chalker, présidente de African Affairs Limited et ancienne secrétaire britannique aux Affaires étrangères. Yuri Maltsev interviendra dans le cadre d’une table ronde sur le thème « Creation an enabling environment and institutional capacity ». Ses réponses aux questions du Mauricien laissent apparaître un opposant farouche au socialisme d’État et au stalinisme, qui n’a cependant rien à faire avec le socialisme démocratique préconisé par l’International Socialisme. Il insiste avec force sur l’importance du respect de la propriété privée. La liberté économique est la seule source de prospérité et de stabilité.
Vous participez ce mois-ci à la conférence organisée par le Mauritius Institute of Directors (MIoD) en votre capacité de Professeur en économie. Quels sont les objectifs de cette conférence ?
Un grand nombre d’économistes croient fermement que l’heure du développement économique africain est arrivée. L’Afrique abrite sept des dix pays qui connaîtront la croissance économique la plus rapide durant les cinq prochaines années. La question est de savoir ce qui devrait être fait pour obtenir un taux de productivité, une accumulation des capitaux, un niveau et une qualité de vie plus élevés en Afrique.
Il y avait des espoirs et des promesses comparables à ceux qu’on avait observés en 1960, l’année de l’Afrique. Ces promesses ne se sont pas concrétisées et les leaders socialistes d’alors, soutenus par l’empire soviétique, ont ruiné l’avenir africain. Le continent a connu les guerres civiles, des conflits ethniques et de classe, la corruption et une mauvaise gouvernance. Aujourd’hui, vingt ans après la chute du système socialiste mondial, l’espoir que les Africains connaîtront la liberté économique, la seule source de prospérité et de stabilité, réapparaît à nouveau. Sans la liberté économique et les droits de propriété, les niveaux de vie qu’on connaît actuellement auraient été impossibles. La conférence arrive donc à point nommé. Maurice est bien placée au niveau de l’indice mondial de la liberté économique compilé par Fraser Institute au Canada.
Alors que les États-Unis sont passés de la deuxième place en 2000 à la 17e place aujourd’hui, les nations africaines comme Maurice et le Botswana font des progrès très enviables.
Les objectifs de la conférence incluent la définition des défis existants en vue de saisir les occasions d’affaires, un débat sur les facteurs qui ont contribué au progrès économique, sur la bonne gouvernance et sur la croissance économique durable.
Un des thèmes figurant à l’agenda de cette conférence est “Economic lessons from socialism for African leaders”. Quelles sont, selon vous, les valeurs socialistes que les leaders politiques devraient adopter ?
Je dois reconnaître que sous les différents régimes socialistes, quelque 200 millions de personnes ont trouvé la mort durant le dernier siècle seulement. Je ne suis pas convaincu qu’on devrait donner une seconde chance aux socialistes. Socialism proved to be the most evil and murderous system in human history. It does not have any economic incentives for creativity and work. Afin d’amener les populations à exécuter les volontés de leurs leaders, ces derniers ont cru nécessaire d’avoir recours à la force et aux assassinats de masse. Ils ont implanté la peur dans l’esprit des gens. La peur avait remplacé les incitations économiques. Ce n’est pas une coïncidence que l’économie soviétique a réalisé les taux de croissance les plus élevés durant la période de purge staliniste et de terreur des masses. Le marché avait été remplacé par un système de gouvernement basé sur un mécanisme de planification central et l’étatisation.
Quelle est donc la signification du socialisme dans un monde globalisé dominé par l’économie du marché ?
Plus un pays pratique le socialisme, plus les conditions de la vie se détériorent et plus on observe d’abus des droits humains. On n’a qu’à voir Cuba et la Corée du Nord qui ont dégénéré en des monarchies socialistes car les leaders sanguinaires ne peuvent faire confiance à personne en dehors de leurs familles. Par contre, l’introduction de l’économie du marché ailleurs, notamment en Chine, a entraîné une réduction du niveau de pauvreté et une meilleure qualité de vie pour la population.
Certaines personnes ont tendance à citer la Suède et la Finlande comme le pays où le socialisme fonctionne. Ce n’est pas vrai. Aucun de ces pays ne peut être considéré comme socialiste ou comme ayant pratiqué une politique socialiste. Socialism is government ownership and it is pretty small in Scandinavia. Dans l’Union soviétique ou la Chine de Mao, tout et tout le monde étaient considérés comme les biens de l’État. Le vrai socialisme est synonyme d’esclavage public.
Pensez-vous donc que le socialisme est une notion dépassée aujourd’hui ?
Si c’était le cas, j’aurais choisi un autre thème pour ma présentation ici. Malheureusement, force est de constater que nous ne tirons pas les leçons de l’histoire. En dépit de tous les crimes et les mensonges des socialistes, il y a encore beaucoup de gens dans le monde y compris en Afrique qui croient encore en le socialisme et l’utilisent comme un outil approprié pour revendiquer plus de pouvoir sur les autres. Ces gens, et il en existe beaucoup aux États-Unis, ignorent le passé sanglant du socialisme et tentent de blanchir les crimes affreux contre l’humanité commis par les socialistes.
Ne croyez-vous pas vraiment que le socialisme est capable de faire la différence par rapport au capitalisme ?
La seule chose que le socialisme peut produire est une abondance de pauvreté. Sir Winston Churchill a dit un jour : « The inherent virtue of socialism is the equal sharing of miseries. » L’économie du marché encourage l’entrepreneuriat alors que le socialisme le décourage. Pour qu’une économie réussisse, il faut qu’elle soit basée sur l’égalité de chances, l’État de droit. Or, le socialisme se démène pour créer une égalité en termes de résultats pour les masses pas pour les leaders. Ce qui a fini par effrayer ceux qui s’attachent à leur liberté puisque le lauréat du prix Nobel de Science économique F. A Hayek a noté que « A claim for equality of material position can be met only by a government with totalitarian powers. » Vous pouvez constater cette affirmation concrètement dans beaucoup de pays à travers le monde alors que nos efforts pour réduire l’inégalité have led to an ever-expanding government and a vast regulatory state depriving people of human rights and civil liberties.
Comment éviter les erreurs commises par les pays africains qui avaient le système socialiste étatique…
La chute de l’empire soviétique a mis un terme à la guerre froide ainsi qu’au soutien financier et logistique accordé par l’Union soviétique aux terroristes venant de l’Union soviétique, de l’Allemagne de l’Est et d’autres États sponsorisés par l’Union soviétique. The Explosive legacy of socialism is the rogue regimes and decimated and destroyed nations all over the world and especially in Africa. Les attaques terroristes à Westgate Mall à Nairobi ainsi que les attaques du 9/11 à New York démontrent comment les socialistes soviétiques ont déstabilisé la Somalie et l’Afghanistan.
Quelles leçons pouvons-nous en tirer ?
De l’Afghanistan au Cuba, de la Somalie à la Corée du Nord, de l’Irak à la Libye, de l’Éthiopie au Vietnam et Laos, trente-trois pays des quatre continents étaient des clients ou des satellites de l’Union soviétique. Leurs gouvernements ont avec l’aide de l’Union soviétique mené la plupart d’entre eux à la faillite. L’Union soviétique, elle-même, n’était en vérité pas loin des pays africains les plus pauvres en ce qui concerne les statistiques vitales. Même aujourd’hui, la longévité d’un Russe est estimée par le bureau des statistiques russe à 59 ans. L’espérance de vie pour une Russe est de 72 ans. Aux États-Unis, celle d’un homme est de 73 ans et celle d’une femme de 79 ans. Après 74 ans de socialisme, 57 % des hôpitaux russes n’ont pas d’eau chaude courante, et 36 % n’ont pas d’eau ou de facilités de tout-à-l’égout. Il existe beaucoup de preuves que des prisonniers politiques ont été utilisés pour des expériences médicales du KGB. On soupçonne que ces cobayes auraient été éliminés afin qu’ils ne puissent témoigner.
La faillite enregistrée dans ces pays socialistes constitue un sérieux avertissement contre le socialisme, l’étatisme et l’interventionnisme parce que les tentatives audacieuses dans l’histoire humaine en vue d’abolir la propriété privée se sont soldées par un désastre complet. Il est improbable que cela puisse se répéter aussi longtemps que le souvenir des pires calamités humaines dans l’histoire reste frais dans notre mémoire.
Comment convaincre les investisseurs que la croissance durable est possible en Afrique ?
Le transfert de l’aide économique occidentale n’est pas essentiellement de nature économique et représente purement des décisions politiques motivées pour des raisons transparentes ou cachées des pays donateurs. L’investissement direct étranger nécessite un environnement économique accueillant. Voici les signes élémentaires qui doivent être pris en considération : réformes extensives de la libéralisation économique ; possibilités de rapatriement des revenus ; la présence des infrastructures institutionnelles complémentaires ; des prix acceptables mutuellement et les conditions des contrats ; un environnement culturel favorable. Il est évident que l’accélération du dynamisme du développement économique en Afrique passent par l’arrivée des capitaux étrangers ainsi que l’accès aux compétences et aux méthodes modernes de gestion. Cela devrait se faire à travers les investissements directs des institutions privées étrangères qui seront attirés seulement par un environnement politique favorable. À long terme, il existe des conditions préalables pour attirer les investissements étrangers, à savoir la liberté économique associée avec les facteurs de production disponibles. Les investissements étrangers sont susceptibles d’être effectués dans des économies orientées vers les marchés et qui recherchent sincèrement des investissements directs étrangers. Tough competition in the global economy for capital among both developed and developing market economies has already prompted liberalization of tax and investment regimes, tax holidays, the sharing the risk capital by way of joint venture arrangements.
Ce qui fait la différence entre les systèmes économiques et politiques des pays est le degré de restriction de la propriété privée. Wherever you see shifting, arbitrary or unstable property rights, you see poor decimated societies. The absence of the property rights being “the Mother” of human rights inevitably leads to negation of every other right starting with the first right — a right to life. The utmost importance of property rights for human dignity and prosperity cannot be overestimated. Unfortunately it is still far from being understood by the majority of people.