« Dream up, Speak up and Stand up ». C’était le thème d’une causerie par Zuriel Oduwole, qui à seulement 11 ans est considérée comme une des personnalités les plus influentes en Afrique, samedi dernier au Wooton Social Welfare.
Zuriel Oduwole profite de ses vacances à Maurice pour rencontrer la ministre de l’Égalité des genres, du Bien-être de la famille et du Développement de l’enfant, Mireille Martin, ainsi que l’ambassadeur américain. Son projet, qui vise à l’encadrement des jeunes filles africaines dans le monde, a déjà été implanté au Nigeria, au Malawi et Tanzanie en partenariat avec le consulat des États-Unis. Elle voudrait maintenant qu’il soit implanté à Maurice.
Après un premier projet visant à promouvoir l’autonomisation des filles africaines, Zuriel Oduwole a rencontré des chefs d’État et des hommes d’affaires. Son objectif est de montrer une image de l’Afrique qui soit débarrassée des clichés. En décembre 2013, le magazine panafricain New African l’a désignée comme l’une des 100 Most Influential Africans dans la catégorie société civile. L’adolescente a déjà rencontré Mireille Martin, avec laquelle elle a parlé de l’encadrement des jeunes filles à Maurice. Elle doit aussi rencontrer l’ambassadeur américain à Maurice afin de demander son soutien pour implanter son projet à l’île Maurice. C’est dans ce cadre qu’elle a rencontré une cinquantaine de jeunes Mauriciens au Wooton Social Welfare samedi dernier. Lors de sa causerie, elle a tenu à montrer aux jeunes Mauriciens sa vision du monde et élaborer sur ses projets. Les jeunes présents ont ensuite pu lui poser des questions sur sa vision. « Je crois qu’avec ma vision du monde pour les jeunes Africains je peux tout changer », a-t-elle répondu aux jeunes lors de la causerie. Un film sur son projet a aussi été projeté.
Présente à cette causerie organisée par le National Children’s Council, Mireille Martin a salué l’initiative de Zuriel Oduwole. « Je trouve cette jeune fille admirable et je suis très flattée et honorée de sa présence à Maurice. Rencontrer les jeunes Mauriciens est une très bonne opportunité pour chacun d’entre nous d’apprendre avec cette jeune fille brillante.»
Dans le cadre de ses différents projets la jeunes fille a déjà interviewé 12 présidents anciens et actuels :  Jerry John Rawlings et John Kufuor du Ghana, Joyce Banda du Malawi, Jakaya Kikwete de la Tanzanie, Kailash Purryag de Maurice, Uhuru Kenyatta du Kenya, Goodluck Jonathan du Nigeria, Salva Kirr Mayardit du Sud Soudan, Ellen Johnson Sirleaf du Liberia, Jorge Fonseco du Cap Vert et Portia Simpson Miller, Premier ministre de la Jamaïque.