Une precautionary measure a été réclamée à l’encontre de deux individus s’étant présentés au bureau du COJI (Comité organisateur des Jeux des îles de l’océan Indien) comme des officiers du bureau du Premier ministre (PMO), sans pour autant remettre un quelconque document en attestant.

Les faits se sont déroulés ce jeudi, aux alentours de 16h, au bâtiment Emmanuel Anquetil, à Port-Louis. Deux individus se sont présentés au comptoir du COJI et ont réclamé l’accès à leurs bureaux.

La situation s’est envenimée quand à la réception il leur a été demandé de fournir une pièce d’identité prouvant qu’ils viennent effectivement du PMO.

« Pou ki to pe pran twa, ki to ete ? Ki mari to pe fer. Isi PMO, nou ena drwa fer seki nou envi. To pran twa pou lapolis« , aurait été lancé à un représentant du COJI.

Face au refus des officiers du COJI de céder à leur requête, le duo a préféré quitter les lieux.

La police d’Abercrombie a initié une enquête.