CONCERT—12E ÉDITION DE BLUES DAN JAZZ : Guillaume Perret, un saxophoniste aux multiples sons

Le saxophoniste français Guillaume Perret débarque pour la douzième édition de Blues Dan Jazz, prévue le vendredi 22 septembre à 20h à l’Institut Français de Maurice (IFM). Considéré comme un véritable virtuose de la scène musicale, il ne cesse de se réinventer et de secouer les codes du jazz. En attendant son premier concert à Maurice, Guillaume Perret a confié à Scope son désir de faire voyager le public dans son univers, tout en repartant les valises pleines de nouveaux sons.
 
Envoûtante, accrocheuse, ambitieuse et rêveuse. Les adjectifs ne manquent pas pour décrire la musique de Guillaume Perret. Le saxophoniste français excelle dans un style particulier, fusionnant les genres et défiant les catégories. “J’adore partir loin pour explorer les sons du monde. Je suis en mesure de proposer une approche originale de cet instrument à travers des prestations insolites.”
Ne voulant pas tout révéler avant son premier concert, prévu le vendredi 22 septembre à l’IFM, Guillaume Perret nous livre quelques indices. Son saxophone est muni de capteurs et de micros. “C’est comme un mélangeur, et cela me permet de mixer le son avant même qu’il n’atteigne mon pédalier.” Garni d’effets de guitare de toutes sortes, son instrument favori lui permet de superposer les parties instrumentales. Sur scène, il offre “un vrai spectacle, comme une invitation permanente au voyage”.
 
Suivre son instinct artistique.
Guillaume Perret se décrit comme un musicien libre, dans sa démarche et dans sa pratique. Il s’est fait remarquer pour ses compositions et ses improvisations, qui semblent réécrire l’histoire du jazz, la reformuler, des années 30 à la musique électronique actuelle. “C’est un mélange de musiques totalement différentes : classique, rock, electro, funk, oriental. Mon identité musicale, je l’ai forgée et nourrie de mes rencontres et de mes voyages. Je compte en apprendre aussi durant mon passage à Maurice. Je ferai le plein de nouveaux sons propres à votre culture et qui me seront utiles lors de mes prochaines créations.”
Rien ne semble résister à Guillaume Perret. En mars 2012, il sort son premier album avec son groupe The Electric Epic, sur le label de John Zorn, autre génial touche-à-tout du jazz. Tout s’enchaîne. Un accueil élogieux dans la presse, une nomination aux Victoires du jazz et un public de plus en plus séduit. Conscient que ses prestations ne laissent pas de marbre, l’invité de cette douzième édition de Blues Dan Jazz compte profiter au maximum de cette aventure passionnante. “J’ai tendance à suivre mon instinct artistique. Je crée et je le propose ensuite au public, qui y adhère ou pas. J’ai commencé à utiliser les pédales à effets sonores un peu par hasard, il y a quelques années, et ça m’a tout de suite beaucoup plu. Je suis un orchestre entier alors que je me produis tout seul sur scène.”
 
Une traversée.
C’est à l’adolescence que Guillaume Perret choisit l’instrument qui ne va plus le quitter. Dès le conservatoire, son envie d’autre chose éclate au grand jour. “J’étais toujours un peu en décalage.” Le saxophoniste préfère se nourrir de ce qui l’entoure. “Je me rends compte que mes influences viennent du jazz, du classique, et aussi du rock des seventies, que mes parents écoutaient.”
Après l’expérience à grand succès d’Electric Epic, l’homme a ressenti la nécessité de replonger entièrement dans la musique, de prendre à bras ouverts toutes les sources d’inspiration qui la traversent afin d’escalader les reliefs du jazz et de ses confluences. C’est donc en solo qu’il poursuit l’expédition, avec comme compagnon de route une série d’effets et une machine de traitement sonore électronique.
Chaque concert de Guillaume Perret est une traversée. Pour la soirée prévue le 22 septembre à l’IFM, il emmènera d’autres passagers enthousiastes à partager son plaisir de faire la musique autrement. Le Français retrouvera Philippe Thomas, Christophe Bertin, Nada Cunden et le Sud-Africain Benjamin Jephta en deuxième partie de concert. Les billets d’entrée sont en vente à Rs 50, Rs 100 et Rs 250. Infos et réservations : 467-4222.