Selon les informations de Week-End, la Gambling Regularity Authority (GRA) aiguise actuellement ses gammes en vue de la nouvelle saison hippique. C’est, en effet, ce qui se raconte au 12 étage du Newton Tower où dit-on, le board même amputé d’un président, depuis le départ forcé de Raouf Gulbul, s’apprête de revoir certaines Directives des courses, et aussi d’en ajouter d’autres. Selon les informations portées à notre attention, ces nouvelles directives dont certains ont été discutées avec le Chief Stipe du MTC, risquent de ne pas faire des heureux. Voire pire. Puisque ces directives explique-t-on au MTC, semblent avoir été préparé par le biais d’un deal Papa-Piti qui ont été distillé subtilement par un élément du board de la GRA.

Ces nouvelles directives, si elles sont appliquées, serait à fortiori une ingérence directe dans les affaires internes du MTC, qui par définition légal est un club privé. Notamment en ce qui concerne la distribution des «Stake Money» pour certaines catégories de courses. Alors que la fameuse directive n’autorise pas le MTC, à organiser des épreuves à moins de six chevaux, outre les courses de 50 plus, sera maintenue contre toute attente.

Parmi la dizaine des propositions figurent une, qui exige que le MTC, en tant qu’organisateur des courses, fasse le nécessaire pour appliquer des mesures supplémentaires et des incitations pour encourager l’importation des chevaux de haute qualité à Maurice. Il est aussi question dans cette directive que le MTC rendre compte à la GRA, sur ces mesures, au moins une fois par saison, mais avant la 5ème journée. Comme quoi, on s’enfonce de plus en plus, vers l’Etatisation des courses à Maurice.