Le lancement de la biographie de Serge Constantin est prévu le 9 août. Les activités culturelles autour de sa mémoire se bousculent dans la rétrospective consacrée à l’artiste. Serge Constantin est une figure incontournable et méconnue. Il fut artiste peintre, scénographe et décorateur au Plaza pendant près de cinquante ans. Cet homme est davantage qu’un artiste sous les combles du théâtre.
Serge Constantin. Un nom aujourd’hui associé à un théâtre autre que le Plaza. Il est pour ainsi dire une teinte du patrimoine culturel mauricien. Ses héritiers, Rachel et David Constantin, nous rappellent l’artiste et le présentent aux Mauriciens par le biais d’une rétrospective étoffée, dont une biographie.
L’artiste est un contemporain d’Hervé Masson, de Malcolm de Chazal, Pierre Renaud et Marcel Cabon, Xavier le Juge de Segrais et Georges André Decotter. Serge Constantin est né le 18 mai 1917 au pied de la montagne des Signaux. Portlouisien de naissance, il sera à jamais un peintre d’une ville portuaire où se promèneront ses pinceaux. Et il en a sans doute tiré son essence d’artiste créateur d’émotions.
La montagne des Signaux et la proéminence du Pouce sont deux sommets emblématiques de son imaginaire pictural. Ils habiteront son oeuvre, au même titre que le bassin du Caudan et les docks de la capitale. Lesquels seront associés aux souvenirs de son père boulanger, qui l’emmenait livrer le pain aux navires faisant escale au Port-Louis de son enfance. Ces livraisons seraient à l’origine de sa fascination pour les ports et les docks.