Les travaux de l’enquête judiciaire ont été marqués par de vifs échanges d’emblée entre Me Narghis Bundhun, Senior Counsel, qui représente Yogida Sawmynaden, et la magistrate Vydia Mungroo-Jugurnath, siégeant au tribunal de Moka.

Me Bundhun se fit entendre d’entrée avec une déclaration pour réclamer la communication de documents relatifs à la réquisition du DPP pour la tenue d’une enquête judiciaire, en plus de la liste des témoins. La magistrate devait alors lui faire comprendre que le DPP n’a nullement besoin de le faire.

Me Bundhun a insisté en faisant état par la suite des responsabilités d’une Cour de justice et aussi du fait qu’un témoin, qui a déjà été entendu, ne devrait pas être présent lors de l’audience. Agacée par des commentaires faits par la Senior Counsel, la magistrate l’a rappelée à l’ordre : « This is my last warning, there is a decorum in Court to maintain ».
En ce qui concerne la présence de témoins, Me Neerooa a rappelé que c’est une Open Court. La magistrate de conclure par la suite que Yogida Sawmynaden ne subira aucun préjudice. C’est Yogida Sawmynaden qui sera rappelé à l’ordre par la suite par la magistrate, après avoir soutenu à la magistrate que Me Neerooa écoutait des probables questions à poser de la bouche de Me Roshi Bhadain.

Si ce dernier lui a soutenu que ses questions ne tarderont pas à venir, Me Bundhun a déploré l’attitude de Me Bhadain. Me Neerooa devait, lui aussi, bondir de son siège pour dénoncer les propos inappropriés de Yogida Sawmynaden à son égard. La magistrate a dû recadrer Yogida Sawmynaden et tempérer les tensions.