Les juges Nirmala Devat et David Chan Kan Cheong, siégeant en Cour suprême, ont rejeté ce mardi 20 octobre la demande de révision judiciaire du leader du Reform Party, Roshi Bhadain, qui contestait les élections générales de novembre 2019 dans l’ensemble des circonscriptions.

Dans un jugement rendu en cours de matinée, les juges ont soutenu que Roshi Bhadain aurait dû avoir recours à une pétition électorale, car une révision judiciaire est le dernier recours à utiliser.

« The present application is indeed an election petition, the whole purpose of which is to have the results of the 2019 General Election quashed, presented under the guise of a judicial review application in an attempt to circumvent the mandatory provisions of the Act», ont notamment soutenu les juges pour rejeter sa demande.