Photo d'illustration

Le cabinet ministériel a approuvé la mise en œuvre d’un audit standard de sécurité routière au stade de l’achèvement des études préliminaires et détaillées des infrastructures routières.

Un audit de sécurité avant l’ouverture des infrastructures routières et du suivi après l’exploitation, pour tous les nouveaux projets d’infrastructures routières et les programmes de circulation routière, est également prévu.

L’objectif du processus de conception et de mise en œuvre de nouvelles infrastructures routières est de réduire au minimum la fréquence et la gravité des accidents de la route, une fois que le projet a été construit et que la route est utilisée.

Par la suite, l’opération en matière de sécurité routière est appliquée pendant le processus de conception et de construction.

L’audit de sécurité routière sera réalisé par une équipe de spécialistes dans les domaines de la prévention des accidents et de l’ingénierie de la sécurité routière. Celle-ci sera dirigée par le ministère des Transports terrestres et du métro léger par le biais de l’unité de gestion du trafic et de la sécurité routière et comprendra des représentants du département de la police et un ingénieur indépendant de l’autorité de développement routier.