Photo illustration

Seuls 11 candidats des 371 ayant raté le NCE autorisés à monter en grade 10

Quelque 200 School Candidates pourront « resit » au PSAC

La Vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, est venue clarifier la situation à la suite des absences aux récents examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC) et du National Certificate of Education (NCE). Seulement ceux qui étaient en traitement médical, en quarantaine ou qui ont déjà pris quelques questionnaires, ainsi qu’environ 200 candidats des écoles primaires auront l’occasion de se prévaloir de la possibilité d’un rattrapage. Pour le NCE, les candidats concernés, 11 au total, pourront monter en grade 10, mais devront passer l’examen national de grade 9 l’année prochaine. Pour les 360 autres absents, on en déduit qu’ils devront redoubler leur classe. De même, les Private Candidates, pour la plupart des redoublants du PSAC, ne pourront avoir la possibilité de l’examen de rattrapage, prévu du 8 au 10 juin.

Les parents ayant choisi de ne pas envoyer leurs enfants aux examens du NCE du 30 mars au 8 avril se retrouvent en situation délicate. Leela Devi Dookun-Luchoomun est venue préciser que seulement 9 candidats qui étaient en traitement à l’hôpital et deux autres, qui n’ont pu faire le déplacement parce qu’ils habitent en zone rouge, pourront monter en grade 10, à la prochaine rentrée scolaire, prévue pour le 14 juin.

Du moins pour le moment. Car il est aussi prévu que les étudiants qui ont pris part à quelques épreuves mais n’ayant pu compléter le reste, pourront aussi être considérés. Sauf que pour l’heure, il n’est pas précisé combien de questionnaires seront considérés et le Mauritius Examinations Syndicate (MES) devra également procéder à un relevé, avant qu’un chiffre final ne soit communiqué.

Ceux qui seront promus automatiquement cette année, devront toutefois réussir au NCE l’année prochaine. Cette démarche soulève toutefois, de nombreuses interrogations étant donné qu’en grade 10, il y existe un choix de matières. Donc les étudiants n’étudieront pas toutes les matières proposées en grade 9. Comment donc vont-ils faire pour se préparer pour les examens de grade 9 et grade 10 en même temps ? Et que se passera-t-il au cas où un candidat échoue au NCE ? Devra-t-il refaire son grade 9 après avoir passé une année en grade 10 ? Pour l’heure, il n’est pas précisé s’il sera obligatoire de réussir au NCE ou si ce sera facultatif.

Par ailleurs, l’annonce des résultats du NCE pour la première semaine de juin laisse les parents sceptiques. Ils n’auront qu’une dizaine de jours pour préparer la rentrée, soit acheter les livres, les uniformes et procéder aux admissions pour ceux qui iront dans les académies. À ce sujet, la VPM et ministre de tutelle est venue révéler qu’il n’y a qu’environ 4 000 candidats sur les 13 985 qui ont fait de demandes pour être admis dans l’une des académies.

Cette donne confirme ce que disaient les professionnels de l’éducation depuis quelque temps, à l’effet qu’il y a peu d’intérêt pour ces centres d’excellence. Avec 2 160 places annoncées dans les académies, ce sera environ un candidat sur deux qui aura une chance d’être admis.

Au niveau du primaire, la situation est moins compliquée. Avec un Resit déjà programmé, il a été plus facile de gérer la question des absences. Sur les 1 004 candidats ayant raté l’examen, quelque 200 fréquentant les écoles primaires, ainsi que quelques-uns correspondant aux trois autres catégories mentionnées, pourront réussir au Resit prévu du 8 au 10 juin. Pour cela, des amendements seront apportés à la loi, afin de permettre exceptionnellement à ces candidats de participer aux examens de rattrapage cette année. Des questions subsistent toutefois quant à la date des résultats vu que la rentrée est annoncée pour le 14 juin, soit quatre jours après la fin des examens.

Les Repeaters du PSAC et les Private Candidates n’auront toutefois pas la possibilité de se rattraper. Il faut quand même se rappeler que depuis 2017, avec l’entrée en vigueur du Nine-Year Continuous Basic Education (NYCBE), ceux qui n’ont pas le niveau requis pour être admis en grade 7, sont canalisés vers l’Extended Programme. Donc, la majorité des Repeaters se trouvent déjà dans un établissement secondaire.

La rentrée universitaire se déroulera en octobre, au lieu de septembre. Cela, afin de donner le temps à ceux qui prennent part actuellement aux examens de HSC d’avoir leurs résultats et faire leurs demandes d’admission. Les résultats de SC et de HSC sont attendus en août. Ceux du PSAC sont annoncés pour fin mai et ceux du NCE, pour début juin.

Harrish Reedoy (président de l’UDRRU) : « On attend des précisions »

Comment les recteurs appréhendent-ils le fait que certains élèves seront promus en grade 10 tout en se préparant pour les examens de grade 9 ? À ce sujet, Harrish Reedoy, président de l’United Deputy Rectors and Rectors Union, concède que la situation risque d’être compliquée et dit attendre des précisions des autorités concernées à ce sujet.

« Ce qui est sûr c’est qu’en grade 10, un étudiant ne va pas faire toutes les matières au programme en grade 9. Il faudra donc savoir comment ils vont s’organiser. Il n’y aura pas non plus ce qu’on appelle les non-core subjects. Ce que nous pouvons déjà suggérer pour l’heure, c’est de carry forward les évaluations de cette année pour les non-core subjects. Celles-ci ont déjà été faites. Les étudiants devront alors se concentrer uniquement sur les matières académiques. Cela se fait déjà pour les courseworks pour les examens de SC et de HSC, » dit-il.