La chanteuse indienne Sunidhi Chauhan effectue son grand retour sur la scène mauricienne le 11 mai pour un unique concert au Centre Swami Vivekananda à Pailles. On se souvient encore de son dernier concert en décembre 2011 où elle a livré une prestation scénique magique et inoubliable sur l’esplanade de la mairie de Port-Louis.
Organisé conjointement par la Mauritius Tourism Promotion Authority et le ministère des Arts et de la Culture, le concert a tenu toutes ses promesses et le public s’est laissé emporter par le rythme endiablé de Sheila Ki Jawani, consacré meilleur disque de l’année 2011.
Sunidhi Chauhan a toujours la côte à Bollywood car ses tubes frappent par leur luminosité mélodique. Elle possède une identité propre qu’elle décline tout au long de sa carrière qui a débuté evec Ruki Ruki Si Zindagi de Mast. Chanteuse sans esbroufe, elle se distingue par son refus à se cantonner uniquement aux morceaux de films. Ses albums révèlent de nouvelles facettes à chaque écoute.
Si la carrière de Sunidhi Chauhan a été fulgurante, ce n’est qu’en 2004 que les Mauriciens ont découvert une petite frimousse sage de jeunes prodige sur l’esplanade de la municipalité de Port-Louis. L’interprète de Dhoom Machale devait revenir en septembre 2005 pour un concert à Pailles. En décembre 2011 à Port-Louis dès qu’elle monte sur scène la séduction est immédiate avec Krazzy Kiya Ye.
Encore enfant, Sunidhi Chauhan participe à une émission de téléréalité. Cette élève de Lata Mangeshkar a aussi collaboré avec Enrique Iglesias pour la version indienne de Heartbeat. Elle a enlevé le trophée de meilleure chanteuse avec Sheila Ki Jawani de Tees Maar Khan et Beedi Jalaile de Omkara. Parmi ses récents succès, on compte Halkat Jawaani de Heroine et Dilli Wali Girlfriend de Yeh Jawaani Hai Deewani. Sunidhi Chauhan a aussi fait grosse impression avec Kaisi Paheli de Parineeta, Aa Zara de Murder 2, Bhumro de Mission Kashmir, Chaiya Chaiya de Dil Se et Bardaast Nahin de Humraaz.