Treize nouveaux cas de fièvre dengue ont été recensés entre le samedi 22 mars et le mardi 25 mars. Onze cas ont été dépistés à Triolet, un à Pointe-aux-Piments et un à Morcellement St-André. À ce jour, 39 cas ont été détectés sur 1 140 échantillons de sang analysés au laboratoire de Candos.
Le ministère de la Santé précise que « tous les patients sont cliniquement stables » et que « toutes les mesures de santé publique ont déjà été prises à Triolet et dans les régions avoisinantes », dont Pointe-aux-Piments, Trou-aux-Biches, Morcellement St-André, Balaclava, Le Goulet, Arsenal, Petit Gamin, Fond-du-Sac, Plaine-des-Papayes, Bois-Mangues, Pamplemousses/SSRN Hospital, Beau-Plan et Bois-Rouge. Suite aux récentes grosses averses, le ministère de la Santé a réorienté ses opérations et à partir du mercredi 26 mars, les membres de la Special Mobile Force (SMF) participeront activement aux activités de lutte antivectorielle. Par ailleurs 708 “notices” ont été servies pour non-respect de la loi relative à l’eau stagnante sur les toits et autour des maisons.
Sur le terrain, la campagne de nettoyage se poursuit. Le second cycle de fumigation est en cours depuis lundi dernier. Au total, 15 310 “premises” et 1 298 terrains en friche ont été traités. Les officiers mobilisés pour cette opération ont également procédé au nettoyage de 9,4 arpents de terrains vagues. Lundi dernier les autorités sanitaires avaient terminé les deux premiers cycles d’épandage de larvicide. Le nombre d’habitations visitées et traitées s’élève à 25 249. L’épandage de larvicide a également été effectué dans 10 047 terrains en friche et dans 37 institutions scolaires et médicales.
Le ministère intensifie également sa campagne de sensibilisation. À ce jour, 8 267 foyers ont été visités. Cette démarche a été étendue dans les établissements scolaires, touchant plus de 32 000 personnes. Des brochures et des produits répulsifs, tels que serpentins, crèmes et “Vape Mat” ont été distribués. Plus de 3 000 posters à titre informatif ont été affichés à Triolet et les endroits avoisinants.
En cas de fièvre, accompagnée de douleurs musculaires, douleurs articulaires, éruptions cutanées, maux de tête ou diarrhée, il est recommandé de consulter un médecin ou de prendre contact avec les autorités sanitaires.