Cette course consacre en principe le cheval le plus rapide du Champ de Mars. Le kilomètre, une épreuve à couper le souffle à l’occasion avec aussi son lot d’incertitude, surtout en raison de la conformation de l’hippodrome. Le tirage au sort des lignes est également important. C’est pourquoi on accorde l’avantage à Nordic Warrior, même s’il en est à sa première tentative sur la distance à Maurice.
Pourquoi Nordic Warrior peuvent se demander certains turfistes ? La question est pertinente quand on tient compte qu’il n’a couru qu’une seule fois sur le parcours, et ce, lors de sa toute première course en Afrique du Sud. À Maurice, il s’est imposé sur 1365, 1400, 1500 et 1600m. Cette saison, il a couru deux fois sur 1365m pour une victoire et une deuxième place, alors qu’on pensait qu’il réaliserait le doublé. Son entraîneur semble lui privilégier le sprint court cette saison car il affronte quelques-uns de meilleurs chevaux de l’île.
Le fait de raccourcir davantage vient peut-être du fait que son entourage pense qu’il aura suffisamment de ressources pour mettre tous ses poursuivants dans le rouge. D’un certain sens, on peut penser que tout sera entre les mains de Streetbouncer, celui-là même qui l’avait forcé à travailler avant d’obtenir l’avantage de la corde. Reste que cette fois, le cheval d’Alain Perdrau est placé à l’intérieur de celui de Vincent Allet. Que peut offrir Streetbouncer à ce niveau de la compétition ? On doit dire qu’il s’y est déjà bien comporté, mais qu’il a montré ses limites. La question est quel sera son rendement s’il ne peut prendre la tête des opérations.
Les adversaires de Nordic Warrior seront surtout les deux chevaux de Ramapatee Gujadhur qui ne peut plus compter sur Yashin Emamdee vu que ce dernier a préféré mettre un terme à leur association. Tandragee n’a pas encore gagné cette saison, mais il s’est déjà imposé sur la distance. Il a déjà démontré de quoi il est capable quand il avait battu Ryder Cup. Il est largement en mesure de monter en volume en fin de parcours.
Reim vient de battre Nordic Warrior sur 1365m. Une victoire sans bavure dans les conditions que l’on connaît. Il espère une fois encore que Streetbouncer jouera le trouble-fête pour que le cheval d’Alain Perdrau ait moins de gaz en fin de parcours. A contrario de ses courses précédentes, Reim devra sans doute être sollicité pour ne pas perdre contact avec la tête de la course. Si on peut avancer qu’entre Nordic Warrrior et lui les conditions pourraient être les mêmes que lors de la 15e journée, il risque toutefois de retrouver un adversaire plus coriace cette fois.
Des autres engagés, on demande à nos lecteurs de ne pas écarter complètement Zhan Hu, qui devrait se contenter d’une course plus tranquille, ayant hérité d’une meilleure ligne au départ. Il ne faut pas oublier que c’est lui le détenteur de ce trophée. Au risque de déplaire aux propriétaires des autres compétiteurs de cette course, on trouve que seul Spit The Breeze peut avoir une chance de figurer dans le quarté.