Le leader du MSM et Premier ministre, Pravind Jugnauth, a profité de ce 1er Mai pour régler ses comptes avec l’opposition lors du meeting de l’Alliance Lepep ce mercredi. Face à ses partisans et au son des tambours qui résonnaient dans l’artère de Vacoas, il a déclaré que « lopozision pena argiman, zot fer politik lor maler dimounn ».

« Pou problem inondations zot ale mont latete dimoune. Zot strategie se monte dimoune contre lot dimoune. Zot atak bane lieu de culte, sa kalite travay sale la zot pe fer. Mwa mo la pu protez la population, me mo donn zot enn avertissement mo dir zot pran garde mo pu azir contre zot ».

Il a aussi soutenu que, « gouverma travailliste zot ki finn apauvri sa pei la. Parti Travailliste inn soutir bane mafia ladrog. Mo piti mo papa kinn amene komba kontre marsan ladrog ». Le Premier ministre a averti les étrangers qui « veulent semer la pagaille dans le pays ».

Il a déclaré qu’il ne veut pas que ceux condamnés pour trafic de drogue à l’étranger, viennent à Maurice pour continuer leurs activités. Et s’est élevé contre la venue de ceux qui ont bénéficié de la citoyenneté mauricienne après avoir été condamné pour harcèlement sexuel

Il est également revenu sur l’affaire MedPoint. « Zot ti pe dir Pravind pu rentre dan caso. Mo madam, mo bane zenfan, mo parti, ek gouvernema nu finn subir me mo finn touzour dir zame mo finn peur, parski mo consciens li ti touzour cler« , a-t-il lancé.

Il n’a pas manqué de rappeler que c’est le dernier rassemblement du MSM à la Place bazar. « Nu ena enn pincement dans nu leker me nu pei pe conn developma, metro pu pass la biento, sa pei la pe transforme », a-t-il souligné.

Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques, a ajouté qu’en juillet le premier train sera livré à Maurice et le deuxième viendra ensuite en août. « A la fin de septembre, train pu roule », a-t-il fait précisé avant d’ajouter « nu pe demar campagne pu enn nouvo manda ».

Le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, a fait ressortir lors de son discours que « bane travayer etrangers bizin respekte nu ». Il a souligné que « nu pe roul ver nu deuxiem mandat, nu bizin ress uni ».

Découvrez ci-dessous quelques clichés du rassemblement.