Si les quatre premiers au classement, Rousset, Merven, Maingard et R. Gujadhur, ont inscrit leur nom au tableau des vainqueurs pour la deuxième semaine consécutive, la meilleure opération de la journée a été réalisée par Vincent Allet qui, grâce à son doublé signé Win A Million et Rasheed, trois deuxièmes places et une quatrième place, a récolté Rs 477 000 en terme de stakes money. Cette moisson lui permet de porter son total de gains à Rs 651 000 et de se hisser de la sixième à la deuxième place, devant Rousset (Rs 633 000) qui cède la première position à Merven (Rs 695 000), auteur d’une victoire et de 6 accessits. Shailesh Ramdin a également profité de ce meeting pour ramener son premier vainqueur 2015 avec Rum Tum tugger, tandis que Gujadhur n’a toujours pas remporté le moindre sou après deux rendez-vous. Du côté des jockeys, Lerena reste aux commandes avec 3 réalisations après avoir mené à la victoire Bandido Caballero qui était le cinquième favori de la journée à s’imposer.
Battu de peu par Rasheed sur Beacon Flare dans la cinquième course, Cédric Ségeon s’est racheté sur Kruger Rand dans The Gaetan Halbwachs Cup qui constituait l’épreuve principale disputée sur 1400m pour les coursiers de la C1&2. On savait qu’il y aurait du train avec la présence des véloces Mining Prospect, Kalinago et Gida. Du reste, ces trois chevaux se livrèrent à une brève lutte. Joorawon n’insista pas longtemps et tenta de placer sa monture dans le dos de Gida, qui se fit déborder par la doublure de l’écurie Allet malgré les efforts de Rama, mais Recall To Life insista pour garder la corde et força Kalinago à évoluer à l’extérieur. Kruger Rand commença son effort à 600 mètres de l’arrivée et contourna le peloton en épaisseur assez facilement pour aborder la ligne droite finale pratiquement sur la même ligne que Kalinago. Ce dernier n’accéléra pas et pencha sur sa droite, gênant Roman Manner qui était dirigé à la corde. Une enquête  fut ouverte d’office. L’ordre d’arrivée fut maintenu, les commissaires étant d’avis que cet incident n’a pas influencé les résultats. Cependant, Joorawon fut trouvé coupable de monte négligeante et écopa d’une amende de Rs 25 000. Kruger Rand maintint, lui, le rythme avant de résister au retour de Rock Of Arts et Recall To Life. Ce fils de Goldkeeper, auteur d’un surprenant quatre à la suite en 2014, en profita pour renouer avec le succès et inscrire sa sixième victoire sur notre turf.
L’épreuve d’ouverture réservée aux cavaliers locaux est revenue à Akash Aucharaz qui était associé au favori Generous Gent qui fit mouche à l’issue d’une sage course d’attente. La course, il faut le souligner, fut rondement menée par Torero qui fut pourchassé sur environ 300 mètres par Jack Flash. Sunil Bussunt fut interrogé sur sa tactique, mais les commissaires décidèrent de ne pas aller plus loin dans leur enquête après les explications du cavalier et de son entraîneur. En jetant un coup d’oeil au chronomètre dans la descente — à titre indicatif, les 600 mètres séparant le poteau des 1200m et celui des 600m furent couverts en 33.69 contre 34.15 pour Ryder Cup sur la même partie de l’épreuve principale la semaine dernière — , il était évident que le pensionnaire de l’entraînement Gujadhur n’allait pouvoir tenir jusqu’au bout. Port Albert qui avait suivi en quatrième position à la corde fut le premier à mettre le nez devant, mais il ne fut pas en mesure de contrer le finish de Generous Gent qui se rapprocha vivement à la corde sous la conduite d’Aucharaz. Les 1365m furent couverts en 1.22.95. Ce qui le situe à seulement 12/100 de Straight Jab, détenteur du meilleur chrono 2014 pour la fourchette de 0-22.
En surmontant le handicap de son neuvième couloir, Win A Million fit le plus difficile dans The Great Gusto Plate disputée sur le kilomètre où la ligne est souvent un facteur important. Toutefois en se rabattant à la corde, l’élève de Vincent Allet incommoda Martin. Les Racing Stewards demandèrent à Holland de faire preuve de plus de prudence à l’avenir. Epicentre quitta la corde lorsqu’il fut mis sous pression et bouscula Tigre Libre qui entra en contact avec Martin également. Emamdee dont la selle s’était déplacée en départ, tenta de prendre de vitesse ses adversaires au démarrage, mais il ne put contrer le finish du favori sous la monte énergique de Darryl Holland. Tigre Libre se rapprocha vivement dans la ligne d’arrivée, mais il fut gêné par Oceans Edge, qui penchait sur sa gauche, et dut être repris. Cet incident lui coûta probablement la troisième place. Obligation réalisa également une bonne fin de course après avoir contourné Martin, pour s’approprier la deuxième place. Notons également la bonne fin de course d’Amber Palace qui est à suivre sur un parcours allongé.
Doublé de Holland
Holland doubla la mise sur Rasheed qui créa une petite surprise dans un lot de six partants seulement. On craignait que cette course ne soit annulée car vendredi matin cet alezan fut longuement examiné par Christian Bourdet pour s’assurer qu’il soit apte à courir. Le vétérinaire en chef répéta cet exercice hier à 13h30. Face à ses adversaires du jour, ses chances de succès n’étaient pas évidentes, mais au terme d’une sage course d’attente de Holland, il coiffa les favoris au poteau. Ne voulant pas se laisser surprendre par Parker qui était très chuchoté, Beacon Flare démarra dans le tournant et prit rapidement l’avantage. A 100m du but, il faisait figure de vainqueur, mais on constata qu’il penchait graduellement sur sa droite. Ségeon continua à utiliser sa cravache de la main gauche avant de redresser sa monture. Rasheed s’amena à sa droite et bien que versant également à l’intérieur, il parvint à surprendre Beacon Flare sur la fin.
Shailesh Ramdin n’aura pas attendu longtemps pour ramener ses premiers lauriers 2015. L’entraîneur sortit en piste accueillir Rum Tum Tugger qui confirma la confiance placée en lui par ses nombreux partisans. De sa deuxième ligne, cet alezan de 5 ans eut en parcours de rêve dans le dos de Just B Brave, condamnant par la même occasion à l’extérieur son principal adversaire Mister Brightside. Colour Of Courage fut le premier à passer à l’attaque, mais il fut contraint d’aborder la dernière courbe en épaisseur, tandis que le favori obtenait un parcours en or à la corde. Kapiti Coast confirma ses bonnes dispositions démontrées à l’entraînement pour prendre la deuxième place devant Al Mahara qui n’eut pas un parcours de tout repos. A noter qu’il y eut une enquête sur le départ de la course.  Et les Racing Steawrds déclarèrent Top Of The Chocs non partant considérant qu’il n’était pas prêt à l’ouverture des boîtes. Les mises sur ce cheval furent donc remboursées et 3 sous par roupie furent déduits sur les gains du cheval gagnant.
Gilbert Rousset rejoint Serge Henry
Nothing Compares était le quatrième favori consécutif à s’imposer hier. Les 1365m étaient probablement un peu courts pour ses réelles aptitudes, mais vu qu’il effectuait sa rentrée, et aidé par le rythme élevé de The Colonels Son, il parvint à mettre tout le monde d’accord. Malgré sa première ligne et ses efforts fournis sur les premiers 100m, David ne put se positionner dans la première moitié du peloton, mais il prit l’initiative de déboîter sa monture à la route. Ainsi Nothing Compares améliora sa position en troisième épaisseur avant d’accrocher à l’entrée de la ligne droite The Pieman qui avait déjà pris le meilleur sur le meneur. Streetbouncer se fit piéger, car il suivait The Colonels Son qui n’avançait plus et fut pris de vitesse par le favori. Holland se démena comme un beau diable, mais il ne fut pas capable de refaire tout son retard sur Nothing Compares qui s’imposa en 1.21.42, soit à 8 centièmes du class record. Grâce à ce succès, Gilbert Rousset rejoint Serge Henry qui était jusque là l’entraîneur le plus prolifique au Champ de Mars avec 672 réussites et il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il améliorera très bientôt cette marque.
Après Barney Barnato lors de la journée inaugurale, le tandem Alain Perdrau – Rye Joorawon fit mouche grâce à How Many To Won qui aurait pu s’imposer dans un fauteuil s’il n’avait pas été contraint de changer de trajectoire à mi-ligne droite. En effet, alors que le futur gagnant s’amenait à la corde, le passage se referma devant lui avec Mountain Thunder qui versa à l’intérieur. De ce fait, How Many To Won se retrouva derrière un rideau de trois chevaux. Joorawon ne paniqua pas et dirigea sa monture au milieu de la piste afin de contourner Mountain Thunder, Lion’s Print et Bronco Buster. Ce dernier avait déjà mis le nez devant et semblait pouvoir l’emporter en dépit du fait qu’il n’avançait plus, mais How Many To Won grignotta du terrain à chaque foulée pour forcer la différence sur la fin. On s’attendait à une meilleure prestation de la part de Blaze Of Noon qui avait été très joué (de Rs 550 à Rs 320), mais l’élève de Ricky Maingard eut un parcours compliqué. Dans un premier temps, il fut bousculé sur le premier furlong par Bronco Buster qui tentait de se placer après son mauvais départ. Puis, dans la descente, lorsque Lerena tenta d’améliorer sa position, il fut forcé à évoluer en épaisseur vu que Bronco Buster se rapprocha à son intérieur et que Lion’s Print quitta la corde.
Brandon Lerena tira son épingle du jeu sur Bandido Caballero qui tout comme Elite Class la semaine dernière, faisait figure d’épouvantail dans l’épreuve de clôture. Contrairement à ses sorties précédentes, le coursier de l’entraînement Maingard parvint à se placer non loin des meneurs cette fois. David tenta le coup tactique en positionnant New Star sur l’arrière-main du meneur, espérant prendre le first run sur le favori, mais il ne fut jamais capable de produire son finish habituel. Même Bandido Caballero ne se montra pas aussi percutant que d’habitude, mais il fit l’essentiel bien que versant à l’intérieur pour reprendre le meneur Soaring Free et inscrire sa troisième victoire sur notre turf.