Le 60e anniversaire de l’Union Tamoule de Maurice a été célébré dimanche dernier au Mahatma Gandhi Institute en présence du Premier ministre, Navin Ramgoolam, du ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, du ministre des TIC, Tassarajen Pillay Chedumbrum, du leader de l’Opposition, Alan Ganoo, et du président de l’Union Tamoule, Vanessen Annavee.
Les sociétaires de l’Union Tamoule ont présenté à cette occasion un programme de chants et de danses traditionnelles. Les membres ayant contribué à l’épanouissement de cette société ont été honorés. Lutchamah Nagadu Kattien, âgée de 99 ans, membre de l’Union Tamoule, a été récompensée par Navin Ramgoolam. Le Premier ministre a aussi procédé au lancement du livre de l’Aya Pyeneeandee, intitulé Subramanya Bharati.
Rappelons que les premiers tamouls sont venus à Maurice au XVIIIe siècle. Ils venaient principalement de Pondichérry, Karikal, Chandernagor et Madras. Ces travailleurs ont construit plusieurs bâtiments dans la capitale, dont la cathédrale Saint Louis, l’église de Cassis, le temple Kaylasson ou encore la Jummah Mosque. La civilisation dravidienne a laissé de nombreux témoignages de son histoire et ses richesse culturelles, architecturales, artistiques et culinaires sont connues à travers le monde. Le bharatnatyam exécuté avec brio par les sociétaires de l’Union Tamoule a gardé son authenticité malgré la modernité.