A une semaine du Ruban Bleu, le Maiden national, ce sont les sprinters qui animeront l’épreuve principale de la 22e journée. A cette occasion, les turfistes retrouveront le recordman de victoires à Maurice, Glen Hatt, qui a été sollicité par l’écurie Gujadhur pour défendre ses couleurs l’espace de deux journées. Il faudrait aussi souligner que le nouveau club jockey du Mauritius Turf Club, Robbie Burke, fera banquette vu qu’il n’a pas obtenu son permis de travail. Selon nos renseignements, le ministère du Travail a été mis en présence d’une objection et n’a pu terminer son enquête pour délivrer le précieux document dans les délais prescrits. Ainsi, Robbie Burke, qui avait été approché pour piloter Captain Thriller, laissera sa place à Nishal Teeha, alors que Yashin Emamdee sera en selle sur le numéro 3 de l’écurie Rousset, Captain’s Cheer. Il est aussi à noter que le cheval Azapel, qui a récemment rejoint l’écurie Gujadhur, avait été autorisé à participer à ce sprint après une relecture des règlements. Un nouvel exercice de tirage au sort des lignes avait été rendu nécessaire. Mais comme il n’était que le numéro 3 de son établissement lors des retraits, sa candidature ne lui a donné droit qu’à assumer le rôle de cheval de réserve.
Cela dit, retournons à la course pour analyser les chances des partants. Du lot, on retiendra que Chief Mambo, Eskimo Roll et Uly ont tous trois gagné à leur dernière tentative. Le premier nommé a été choisi par Johnny Geroudis. Ce choix n’a rien d’étonnant vu que ce cheval est revenu à son meilleur niveau. Sa bonne ligne lui donne le droit de pouvoir soit mener le peloton soit suivre le meneur de près et accélérer par la suite. Pour notre part, nous pensons que sa tâche sera plus compliquée et qu’il pourrait se contenter d’un accessit cette fois. On voit son compagnon d’écurie Captain Thriller le dominer dans l’emballage final. Au fait, si cette épreuve avait été courue il y a 15 jours, nous ne lui aurions accordé aucune chance. Mais il semble avoir repris du poil de la bête et comme il devrait être bien servi par la distance réduite, il devrait mieux faire. En ce qui concerne Captain’s Cheer, qui avait contracté une boiterie à l’issue de sa dernière course, il ne nous pas vraiment séduits.
Merven misera sur la candidature de Bobby Bear, qui revient dans une course où il retrouvera sur sa route un certain Eskimo Roll, qui l’avait battu lors de la 20e journée. Si la course se déroule comme prévu, il se peut que les conditions ne soient plus en sa faveur cette fois vu qu’il a été mieux servi au tirage au sort de lignes. Son premier couloir devrait lui permettre de bien se placer et courir caché en attendant la ligne droite finale. Par contre, Eskimo Roll pourrait avoir à faire les extérieurs. S’il est plus maniable maintenant, il pourrait néanmoins ne pas être en mesure de trouver la meilleure position possible.
L’autre représentant de la casaque bleu électrique est Exclaim’N’Exclude. Sa présence peut étonner si on compare ses performances à celles de Azapel. Mais il n’est pas impossible qu’il a été jugé préférable que ce dernier soit en action le jour du Maiden. En ce qu’il s’agit de Exclaim’N’Exclude, on le voit difficilement jouer les premiers rôles. Serge Henry a fait confiance à Profit Report, qui a été régulier lors de ses deux dernières sorties. Le petit hic à son sujet est qu’il est souvent trop distancé dans la partie initiale et se retrouve avec trop de retard à combler.
Uly défendra les couleurs de Foo Kune qui avait été contraint au forfait il y a 15 jours. Sa valeur a été revue à la hausse dans l’espoir qu’il tire profit de son petit handicap. Ce qui n’est pas impossible mais sa ligne risque de jouer contre lui. Mais tel ne devrait pas être le cas en ce qu’il s’agit de Casey’s War, qui est, à notre avis, le porte-drapeau de l’écurie Maingard en dépit du fait que Gaëtan Faucon soit en selle sur Capitaine. Ce dernier avait trop déçu la dernière fois pour qu’on ne lui accorde une première chance. Casey’s War, lui, avait été battu dans la dernière foulée par son compagnon d’écurie Ridge Too Far sur 1500m. Le parcours du jour est dans ses cordes et il devrait être bien placé pour donner son maximum dans l’emballage final. On le voit capable de faire la différence.