L’Organisation non-gouvernementale SOS femmes célébrera de manière spéciale la Journée Internationale de la Femme le 8 mars prochain par une commémoration en l’honneur des victimes de violences récentes, au lieu de la fête habituelle. Une banderole comportant les noms de ces victimes de violence domestique sera déployée devant le foyer de SOS Femmes à Coromandel à partir de 10 h ce jour-là. La comédienne Marie-France Favory déclamera le poème « J’ai reçu des fleurs aujourd’hui ». Les membres du public seront ensuite invités à éteindre leurs bougies à la lecture des noms des victimes.
L’objectif de cette commémoration : s’assurer que l’on se souvienne des femmes qui ont été tuées par leurs conjoints ou partenaires depuis le début de l’année. Les proches des victimes participeront à la commémoration.
SOS Femmes, créée en 1988 par l’avocate Rada Gungaloo et dont l’objectif principal consiste à venir en aide aux femmes victimes de violence domestique, veut faire en sorte que ces énièmes victimes ne soient pas, une fois de plus, oubliées. « Le souvenir de leurs noms doit rappeler à la conscience de tous que la violence domestique est un véritable fléau dans notre société et que des mesures à long terme doivent être employées pour y remédier », souligne l’ONG.