L’ONG Gender Links et l’agence Magna Carta Mauritius lancent la campagne #JeNeSuisPasQu’uneFemme à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, célébrée le 8 mars. Cette campagne a pour but de rendre hommage aux femmes pour leurs exploits, leurs accomplissements et leur dévotion.
Malgré l’évolution des possibilités économiques, sociales et politiques pour les femmes, notre pays a encore un long chemin à parcourir pour résoudre le problème de l’inégalité hommes/femmes. « Il est temps de célébrer la réussite sociale, économique, culturelle et politique des femmes. » C’est l’avis de l’agence de communication, qui a mis en oeuvre cette campagne dans le but de sensibiliser les gens, surtout la nouvelle génération. « C’est pour cela que nous aurons recours aux réseaux sociaux pour la campagne ». #JeNeSuisPasQu’uneFemme, #NotJustAWoman, #PasZisEnnFam, les Mauriciennes sont invitées à utiliser ces hashtags afin de répandre le message. La campagne verra aussi la participation d’artistes, femmes d’affaires, sportives, mais aussi des femmes ordinaires qui accomplissent des choses extraordinaires.
Anushka Virahsawmy, Country Manager et Regional Training Manager de Gender Links Mauritius, est d’avis que des mesures positives prises montrent que la réduction de l’inégalité entre les hommes et les femmes est possible à Maurice, mais qu’un changement de mentalité est aussi requis. « Chez Gender Links, nous pensons également que le problème n’est pas abordé d’un point de vue holistique. Il faut un changement de mentalité et d’attitude », explique Anushka Virahsawmy.