La question artistique, culturelle, devient centrale à l’heure du Copyright Bill. L’Association des Auteurs Compositeurs Mauriciens se mobilise pour une politique artistique et culturelle ambitieuse et innovante dans un monde en pleine mutation. La révolution numérique entraîne les membres de l’AACM dans un projet qui mettra les artistes mauriciens au centre de sa réflexion. A signaler deux événements importants : une marche pacifique le 23 juin des locaux de la MASA jusqu’au Plaza et une pétition en faveur des artistes mauriciens. Depuis un certain temps, les autorités concernées ont fait l’objet de nombreuses attaques de la part de ce regroupement d’artistes pour que des mesures d’urgence soient prises pour la protection des droits des artistes et imaginer un autre destin pour ceux qui sont dans la création artistique. Pour soutenir la création artistique et élaborer une véritable politique culturelle, l’AACM a dressé 28 points dans une pétition qui sera envoyée au Premier ministre. Cette pétition définit les droits, les demandes, les devoirs dans le champ culturel. Les représentants des artistes et des professionnels de l’art veulent rappeler à tous les citoyens mauriciens qu’ils doivent sauver leur patrimoine culturel. Nous avons choisi de mentionner quelques points saillants de la pétition que les intéressés sont appelés à signer : L’application du « Private copying » (la copie privée) sur tous les supports transportant musiques et images ; le droit à l’image ; l’aide à la MASA dans l’application des nouveaux tarifs ; des provisions dans la nouvelle loi pour appréhender le piratage en ligne ; la création d’espaces artistiques ; un soutien financier à nos aînés artistes ; l’augmentation de l’allocation du ministère de la Culture concernant les projets artistiques. L’AACM invite les Mauriciens à signer cette pétition sur le site www. aacmauricien.com, un minimum de 12 000 signatures est nécessaire. Le public a jusqu’au 23 juin pour le faire.
Un défilé de sensibilisation aura lieu dans les rues de Rose-Hill. Diverses activités seront organisées dans la cour du Plaza, dont l’information concernant le piratage et un grand concert réunissant Linzy Bacbotte, Nancy Derougère, Sandra Mayotte, Gérard Louis, Alain Ramanisum, Blakkayo, Bhojpuri Boys, Bruno Raya, Zenzak, entre autres.