La marque allemande Porsche, officiellement représentée à Maurice par Stuttgart Motors Co Ltd, prend ses quartiers dans un nouveau showroom à Phoenix. Une soirée haute en couleur à eu lieu hier avec comme invités d’honneur le Premier ministre Navin Ramgoolam, le chef juge et président de la République par intérim Bernard Sik Yuen et le directeur général de Porsche France, Marc Ouayoun.
Les organisateurs ont mis les bouchées doubles afin de donner aux invités un spectacle grandiose. Dean Ah-Chuen, Executive Director d’ABC Automobile Division, a tenu lors de son discours à remercier ceux présents. « Cet événement est l’aboutissement d’un long processus dans lequel ABC Automobile s’était engagée pour faire son entrée dans le haut de gamme… Avec et grâce à Porsche, la division automobile du Groupe ABC fait donc son entrée dans le segment du luxe. Mais cette mission est avant tout dictée par une farouche volonté : celle de mettre le haut de gamme au service d’une économie qui se veut résolument tournée vers ce qu’on peut appeler la distinction et l’exclusivité », a-t-il déclaré.
Marc Ouayoun a tenu à saluer le partenariat avec le groupe ABC Motors. « Je suis convaincu que Porsche sera à même de rencontrer un grand succès avec le Groupe ABC, un groupe solide qui a une réputation bien établie ici à Maurice puisque c’est un groupe présent non seulement dans la distribution automobile mais aussi dans de nombreux autres domaines… Pour nous il n’y a pas de petit marché. Il y a des marchés avec un potentiel de croissance, et Maurice en est assurément un par son dynamisme économique, sa diversification et sa stabilité ».
Les invités ont eu l’occasion de visiter ce nouveau centre Porsche de 500 mètres carrés qui fait provision pour l’ensemble des modèles de la gamme : 911, Boxster, Cayman, Panamera, 918, Cayenne et le tout dernier, la Porsche Macan, un SUV plus petit que la Cayenne annoncé par Dean Ah-Chuen et qui fera son apparition dans le centre dans les mois à venir.
Une prestation musicale rehaussée par des effets de lumière et des feux d’artifices à la fin devaient agrémenter cette soirée de gala.