Le chauffeur d’un bus, 32 ans, impliqué dans l’accident d’hier, dimanche 29 avril ayant coûté la vie à Salim Ramthmeeah, 53 ans, a mis en cause les feux de signalisation éteints à l’angle des rues Labourdonnais et Volcy Pougnet (ex-rue Madame), à Port-Louis.

Le bus a percuté de plein fouet le 2×4 sur son flanc gauche, où était assise la victime. D’ailleurs, l’accident s’est produit à cette intersection, où les chauffeurs des deux véhicules croyaient avoir la priorité.

Les Casernes centrales ont avancé que la police « ne s’occupe pas » de l’entretien des feux de signalisation, la charge revenant au ministère des Infrastructures publiques. Cet accident s’est déroulé dimanche matin alors que le bus, quittant Tranquebar, se dirigeait vers l’hôpital Jeetoo. Le 2×4, avec quatre passagers à bord, roulait rue Labourdonnais pour se rendre rue Mgr Leen. Juste après l’impact, des badauds ont ac- couru sur le lieu de l’accident, où Salim Ramthmeeah, plus connu comme “Tetdome”, était grièvement blessé. Une fois sur les lieux, le personnel du Samu a tenté de réanimer le quinquagénaire. Étant donné qu’il ne réagissait pas positivement, il a été immédiatement transporté à l’hôpital, où son décès a été constaté. Le cadavre de cet habitant de Plaine-Verte a été transféré à la morgue, où l’autopsie du Dr Prem Chamane a attribué son décès à de multiples blessures.

Entre-temps, un occupant du 2×4 et deux passagers du bus, ayant subi des blessures, ont reçu les soins nécessaires à l’hôpital. Leur état de santé n’est pas jugé sérieux. Les véhicules accidentés ont été remorqués jusqu’au poste de police des Line Barracks tandis que le chauffeur du bus et celui du 2×4, âgé de 69 ans, ont été testés négatifs à l’alcootest. Cependant, le trentenaire a été placé en détention et était attendu ce lundi au tribunal de Port-Louis, où une accusation provisoire d’homicide involontaire par imprudence devait être logée contre lui. Les funérailles de Salim Ramthmeeah ont eu lieu dimanche après-midi à Plaine-Verte.