En ce début d’année, la route a déjà fait plusieurs victimes. Trois motocyclistes ont ainsi été tués en moins de 12 heures. Les deux dernières victimes ont succombé à de graves blessures dans des accidents survenus très tôt ce matin, sur la route côtière de Pointe-aux-Sables et devant l’aire de stationnement des taxis de l’hôtel Ambre dans l’Est de l’île.
Jean Stéphane Louis José, âgé de 23 ans, a été tué sur le coup dans les parages de l’hôtel Ambre très tôt ce matin. Sa motocyclette a été violemment heurtée de front par un véhicule 4×4 qui venait en sens inverse. La victime et son engin ont été projetés sur l’aire des taxis de l’hôtel. Une enquête policière a été ouverte.
Toujours ce matin, vers 6 h, Joseph Clency Potiron, un habitant de Pointe-aux-Sables âgé de 47 ans, a été retrouvé mort sur la route côtière de sa localité. Il se rendait à son travail quand sa motocyclette a dérapé dans un tournant. Il avait voulu éviter un chien errant qui traversait la route quand il a perdu le contrôle de sa moto. Grièvement blessé, l’homme a finalement succombé. Son autopsie devait être pratiquée dans la journée.
Le troisième accident de moto est survenu en début de soirée hier sur la route principale de Pereybère. La motocyclette pilotée par Jonathan Matadeen, un habitant de Grand-Gaube âgé de 23 ans, a été balayée par une voiture. Il roulait en direction de Grand-Baie quand le véhicule l’a heurté de plein fouet alors que la conductrice, âgée de 75 ans, voulait rentrer dans sa cour. Jonathan Matadeen avait été admis au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital avant de succomber à ses blessures dans la nuit. Son compagnon, âgé lui aussi de 23 ans, a été hospitalisé avec de graves blessures. Par ailleurs, hier durant la journée, un accident sans gravité cette fois, survenu sur La Nationale à hauteur du rond-point de Camp-Fouquereaux, a été rapporté. Une voiture a fait une sortie de route et a terminé sa course dans la cour d’un habitant de la région. Le véhicule a été lourdement endommagé, mais aucun blessé n’est à signaler.