La candidate du Mouvement militant mauricien (MMM) pour l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes, Nita Juddoo, a demandé au Central CID d’enquêter sur les propos d’un internaute qui a porté des allégations de corruption contre elle sur un réseau social. La plaignante, accompagnée de Me Veda Baloomoody aux Casernes centrales lundi après-midi, a rejeté ces accusations qui, dit-elle, portent préjudice à sa campagne et à son parti. Les hommes de l’ACP Devanand Reekoye l’ont dirigée vers l’Information and Technology Unit de la police où elle a montré aux enquêteurs le news feed en question et son auteur. La police a fait une copie du post de cet internaute qui sera interpellé sous peu. À sa sortie de l’IT Unit, Me Veda Baloomoody a déclaré que « ce matin (lundi), un internaute a mis un post hautement diffamatoire et très grave sur Facebook contre Nita Juddoo, sa campagne et le MMM. C’est la raison pour laquelle nous avons porté plainte au CCID pour demander à la police d’initier une enquête dessus. Sa pou pase a sak fwa kikenn fer fos alegasion kont notre candidate, ou le MMM. Nou pou pran bann aksion ki bizin ».