La State Trading Corporation a logé hier, par le biais de son avoué Me André Robert, une demande pour rejeter le verdict du tribunal arbitral de Singapour qui l’avait condamnée à verser des dommages de Rs 4,5 milliards à Vikram Bhunjun après la résiliation du contrat de Betamax. La STC s’appuie sur l’article 39 de l’International Arbitration Act, soutenant que le tribunal de Singapour « n’a pas la juridiction pour trancher sur cet arbitrage ». Le General Manager de la STC souligne dans sa plainte que cette demande a été faite par la compagnie Betamax « avec l’ultime but de nuire à l’État ». « It was entered into pursuant to a conspiracy to benefit Betamax at the expense and to the detriment of the State », peut-on lire dans le document.