Le procès intenté à Joydeep Beeharry, Udaysing Ramdonee et Gavin Vèle Govinden dans l’affaire Mauritius Duty Free Paradise pour fraudulent use of property s’est poursuivi devant les magistrats Vijay Appadoo et Panray Sewpal avec les arguments de la défense et la poursuite autour de la motion pour l’arrêt des procédures avancée hier par la première. Cette motion a été motivé par le fait que la liste des bénéficiaires des cadeaux de la Mauritius Duty Free Paradise n’avait pas été envoyée au bureau du Directeur des Poursuites publiques. Le ruling sera rendu le 7 mars.
Hier, la défense, qui continuait le contre-interrogatoire du CI Goorah, a déploré que les documents envoyés au DPP ne contiennent pas la liste des bénéficiaires de cadeaux, ce qui, selon Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel, aurait été un élément important pour la défense. Cette dernière a ainsi logé une motion pour demander l’arrêt des procédures contre Joydeep Beeharry, Udaysing Ramdonee et Gavin Vèle Govinden car le fait que la police n’ait pas communiqué ces informations à la poursuite était inacceptable. Lors de la plaidoirie présenté Me Ravin Ramburn ce matin, ce dernier a expliqué que cette omission aurait influencé la décision du bureau du DPP de poursuivre ces cadres de la MDFP. Pour la défense, le DPP n’avait pas pris une décision judicieuse par rapport à cette affaire et elle a ainsi demandé d’arrêter les poursuites contres les trois accusés.
La poursuite, représentée par Me Johan Mootoo-Leckning, Assistant DPP, a pour sa part indiqué que chaque cas passe par un evidencial test et un public interest test avant de décider s’il faut aller de l’avant avec l’affaire. Dans ce cas, a-t-elle souligné, le DPP avait pris la décision de poursuivre. Par ailleurs, Me Mootoo-Leckning a fait ressortir qu’il y a déjà eu un ruling en leur faveur sur le fait d’interroger le témoin sur ladite liste. La poursuite a ajouté que la défense ne pouvait faire référence à une liste dont on ne connaît pas l’auteur et qu’un tel document est inadmissible en Cour.
Après avoir entendu les deux parties, les magistrats Vijay Appadoo et Panray Sewpal ont renvoyé la séance au 7 mars pour faire connaître leur ruling. Rappelons que Joydeep Beeharry, qui était le président du conseil d’administration de la MDFP, Udaysing Ramdonee et Gavin Vèle Govinden, des anciens directeurs de l’organisme para-étatique, sont accusés de fraudulent use of property. Selon l’acte d’accusation, il auraient, en août 2010, pris possession de bouteilles de boissons alcoolisées (whisky, champagne et liqueur, entre autres), ainsi que de parfums, tous de marques réputées mondialement, pour en faire un usage autre que prévu par la compagnie.