Dans le cadre de l’escapade nocturne de Kusraj Lutchigadoo du Vacoas Detention Centre, le 23 avril, c’était au tour de l’épouse du présumé trafiquant de drogue de se présenter aux Casernes centrales aujourd’hui, mardi 29 mai, pour l’avancement de l’enquête.

Elle avait brillé par son absence hier, lundi 28 mai, elle qui était attendue aux bureaux des enquêteurs. Aujourd’hui toutefois, elle a débarqué en compagnie de son homme de loi, Me Neelkanth Dulloo, qui a déclaré : « Lapolis ti anvi poz li sertenn kestion an koneksion avek so relasion e pa plis ki sa. Lanket pe kontinie ».

De son côté, Jean Clarel Anthoo, qui aurait pris la place du trafiquant de drogue présumé dans sa cellule au moment des faits, a été arrêté hier par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID). Cet habitant de Trèfles est passé aux aveux lors de son interrogatoire aux Casernes centrales hier.

Jean Clarel Anthoo a comparu au tribunal de Curepipe aujourd’hui où une accusation provisoire de complot a été logée contre lui. La police a toutefois objecté à sa remise en liberté conditionnelle. Jean Clarel Anthoo est retourné en cellule policière. L’affaire a été au 5 juin.

Les hommes de l’ACP Devanand Reekoye n’en ont pas fini avec lui puisqu’il devra participer à un exercice de reconstitution des faits au VDC, lors duquel les enquêteurs verront si sa version des faits tient la route. De plus, il devra participer à une parade d’identification où il devra dire quel policier lui avait demandé de prendre la place de Kusraj Lutchigadoo dans sa cellule.