La deuxième épreuve classique du calendrier, la première disputée à poids d’âge, The AfrAsia Barbé Cup, s’annonce de toute beauté. Elle accueillera la plupart des meilleurs coursiers actuels de l’île — seul Ice Axe qui figurait sur les entrées, manque à l’appel — sur une distance de 1600m. La victoire devrait une fois de plus se jouer entre le Big Four, soit les quatre premiers de la Duchesse qui avaient confirmé leur hiérarchie cinq semaines plus tard lors d’une nouvelle confrontation dans une épreuve remportée en temps record par Tales Of Bravery, mais il faudra également compter avec le vainqueur de l’édition 2012 de la Coupe d’Or, Tandragee, dont de gros progrès sont attendus de sa part avec un galop de course sous les sabots. Sur leurs dernières performances et leur forme du moment, nous ferons de Tales Of Bravery et de Solo Traveller nos favoris.
Lors de ses débuts dans la Duchesse, le porte- drapeau de l’écurie Rousset avait sorti une grosse performance, démarrant de loin pour se rapprocher en épaisseur avant de résister au finish de Top Seller. Cinq semaines plus tard, Solo Traveller n’avait pas montré le même enthousiasme, évoluant une fois de plus parmi les derniers, mais il s’était vivement rapproché sur le tard pour compléter le podium derrière Tales Of Bravery et Top Seller. Le nouveau crac de l’écurie Rousset a repris du poil de la bête ces derniers jours. Il a été essayé avec des oeillères sur la grande piste mardi matin et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’est bien comporté avec ce harnachement. On ose penser qu’il essaiera de suivre moins décroché cette fois et s’il confirme son regain de forme, il est capable de mettre tout le monde d’accord d’autant qu’il est avantagé au handicap par rapport à tous ses concurrents, à l’exception de Tales Of Bravery.
Ce dernier sera finalement le seul représentant de l’écurie Maingard dans cette épreuve, Ice Axe ayant déclaré forfait mercredi après son travail. Ce fils de Kahal avait confirmé qu’il vallait bien plus que la course de ses débuts où il n’avait visiblement pas atteint le niveau requis en s’imposant lors de la neuvième journée au terme d’un parcours en or à la corde. Il avait bouclé les 1500m ce jour–là en temps record, soit en 1.28.87. Les 100m additionnels sont dans ses cordes. A poids d’âge, Tales Of Bravery est le plus avantagé du lot au handicap. Il évoluera sans doute dans le peloton de chasse, mais pourrait être précédé cette fois par Solo Traveller qui a été muni d’oeillères. S’il reproduit la même accélération que la dernière fois, Tales Of Bravery peut offrir à Ricky Maingard son premier Barbé.
Top Seller s’est contenté de la deuxième place lors de ses deux tentatives sur notre turf. L’écurie Foo Kune mettra les bouchées doubles afin de remporter cette épreuve classique qui lui permettrait, avec un premier prix s’élevant à Rs 700 000, d’augmenter ses chances d’être sacrée championne. Top Seller aura une fois de plus sur sa route ses récents vainqueurs qui sont mieux placés au handicap, mais il respire la grande forme également. Bien placé dans les stalles, il pourra suivre en mid-field sans sortir de son pas. Doté d’un joli coup de reins, il sera un des principaux animateurs de la ligne d’arrivée et à défaut de victoire, un podium sera largement à sa portée.
Polar Bound n’a été précédé que par les trois chevaux précités jusqu’ici lors de ses deux sorties chez nous, mais à chaque fois, il n’avait pas bénéficié d’une fin de course limpide. Il aura contre lui le fait de s’élancer de l’extérieur contrairement à ses sorties précédentes où il avait hérité de la première ligne. Cet élève de Rameshwar Guajdhur a laissé une excellente impression lors de son spurt vendredi matin sous la selle de Corne Orffer. Si Bardottier fait preuve d’un bon jugement, il peut viser un nouvel accessit.
Tandragee, délaissé par Mullen
Tandragee sera, lui, à sa deuxième sortie de la saison. Lors du 9e acte, il avait montré du pas et faisait toujours impression jusqu’à l’entrée de la ligne droite avant de plafonner. Cette course semble lui avoir fait le plus grand bien. On constate qu’il a été délaissé par Richard Mullen dont le choix pour Vettel a été motivé par rapport au long terme plutôt que sur la forme du moment. Tandragee retrouve Joorawon avec lequel il avait brillé dans la dernière édition de la Coupe d’Or sur le parcours du jour en 1.35.00. Ce qui reste une bonne référence. Aidé de sa première ligne, il pourra assurer sa place dans le peloton de tête probablement dans le dos de Mining Prospect et Druid’s Moon et aura le first run sur ses principaux adversaires. Ce qui fera de lui un candidat valable à la victoire.
Vettel demeure un coursier de classe. Il a évolué en excellente conpagnie en Afrique du Sud. Longuement et patiemment entraîné, il affiche une belle robe actuellement, mais semble pouvoir encore s’améliorer. Ce bai brun de 4 ans possède du pas, mais nous sommes certains que son cavalier ne le brusquera pas de sa ligne extérieure afin de ne pas hypothéquer sa carrière. C’est un cheval qui possède de la tenue et au terme d’une course rondement menée, il peut débuter sur une bonne note.
Acuppa semble avoir retrouvé sa bonne forme d’antan qui lui avait permis d’être sacré cheval de l’année en 2011 et reste sur deux victoires d’affilée sur le parcours du jour, le deuxième étant à sa reprise. Il a été confié à Derreck David qui monte avec confiance et aura pour lui de s’élancer d’un couloir moyen qui peut lui permettre de se retrouver au milieu du peloton non loin de Tandragee et précédant les favoris. Si la victoire ne semble pas dans ses cordes face à ses adversaires du jour, il peut essayer d’empocher un petit chèque.
Intercontinental confié à Teeha
Intercontinental sera le deuxième partant de l’écurie Rousset et a été confié à Nishal Teeha. Tout comme Acuppa, il a gravi les échelons pour se retrouver chez l’élite où il s’est montré plus souvent compétitif pour les accessits que pour la gagne. Ce bai de 6 ans avait terminé en bolide à sa rentrée pour échouer à seulement 0.35L d’Acuppa. Certes, on lui aurait préféré un parcours allongé, mais le fait qu’il y aura du rythme servira ses desseins. Il pourrait miser sur son bon pas initial pour se positionner dans le peloton de tête et sur sa tenue pour accrocher un accessit.
En ce qu’il s’agit du reste du champ, la partie s’annonce compliquée. Mining Prospect, le dernier invité, avait réalisé un pillar to post en compagnie moins relevée sur 1500m. Il n’a pas encore fait ses preuves sur le parcours du jour, mais si on le laisse faire à l’avant, il peut se montrer très accrocheur. La présence de Druid’s Moon, Intercontinental et Tandragee pourrait le contraindre de sortir de son pas. Dans ces circonstances, ses chances seront minimes. Druid’s Moon demeure un coursier très combatif et reste sur deux podiums cette saison, mais il affronte un champ trop relevé. Seattle Ice avait créé la surprise à sa rentrée au finish, mais il n’avait pu confirmer par la suite dans un lot plus compétitif. Il ne figure donc pas parmi nos favoris.