La deuxième épreuve classique de la saison est le plat de résistance de ce week-end de courses. Solo Traveller, le cheval de l’écurie Rousset, tentera le doublé classique. Mais il retrouvera sur sa route un certain Tales Of Bravery qui, battu alors que favori dans la Duchesse, s’est racheté de belle manière quelques semaines après pour aussi s’approprier le record de 1500m. Cette troisième confrontation s’annonce des plus palpitantes, même si le protégé de Ricky Maingard est présenté comme favori. Un favori logique que tous voudront cependant battre.
À commencer par Tandragee, la toque jaune de l’écurie Gujadhur qui a si souvent brillé dans les grandes occasions. Il ne faudra pas non plus oublier Top Seller et autre Polar Bound qui n’ont nullement démérité jusqu’ici.
Ce sera une course tactique, il n’y a pas de doute à ce sujet et ce sera celui qui aura le meilleur parcours qui l’emportera. Tout ce que les turfistes demandent c’est d’avoir droit à une course limpide et que le meilleur l’emporte. La présence d’Ice Axe aurait donné un peu plus de piment à cette épreuve mais il faudra faire sans. Toutefois, la supplémentation de Mining Prospect vient quelque part compliquer les choses ou faire penser qu’il n’y aura pas vraiment de rythme dans la course. Cet invité de dernière minute est surtout réputé pour être un bon sprinter en dépit du fait qu’il a déjà gagné sur 1600m en Afrique du Sud. On pense alors qu’il tentera de réduite la course.
Mais Tandragee, placé au numéro un et qui retrouve Rye Joorawon, ne devrait pas se laisser faire, tout au moins dans les premiers 200m. On est d’avis que c’est lui le porte-drapeau de la casaque électrique et écharpe rouge. Mal piloté à sa reprise avec la compétition, il est monté en puissance ces derniers jours et pas plus tard que mardi matin, Rye Joorawon éprouva des difficultés pour le retenir. Il a confirmé son excellent état de santé quand il s’est présenté en piste vendredi matin et s’annonce comme un adversaire coriace surtout avec la première ligne. Ce sera sûrement lui qui se propulsera en tête à l’ouverture des stalles et laisser par la suite le soin à Mining Prospect de mener le peloton. Il sera alors question d’attendre le moment propice pour passer à la vitesse supérieure.
Tales Of Bravery, qui peut se montrer véloce à l’occasion, a aussi intérêt à ne pas s’engluer dans le peloton, de peur de se faire piéger. Il ne sera pas surprenant de le voir se placer dans le dos de Tandragee ou même prendre les devants si jamais il est le plus prompt à se mettre en action. Si dans la Duchesse il avait payé de ses efforts vu qu’il n’était pas fin prêt et qu’il rendait du poids à tous ses adversaires. Tel n’est pas le cas cette fois. Il peut se permettre un petit effort au début du parcours sans que cela n’ait une incidence sur son rendement en fin de parcours.
Quid de Solo Traveller qui portera des oeillères ? L’entourage de l’écurie Rousset est confiant dans les chances du cheval et pense que l’apport de ce harnachement devrait permettre à son favori de se placer en midfield dans la partie initiale. On se souvient que Solo Traveller avait éprouvé des difficultés à suivre le rythme lors de la 9e journée mais n’avait pas été ridicule en fin de parcours.
Top Seller demeure un prétendant sérieux et il est de la même classe que les trois autres chevaux déjà cités. Deuxième derrière Tales Of Bravery il y a un mois après avoir suivi plus proche que dans la Duchesse, il avait quelque part manqué de punch dans l’emballage final. Mais peut-il revenir à sa première tactique alors qu’il a hérité d’une bonne ligne ? On croit qu’il ne sera pas bousculé au début du parcours pour impérativement obtenir la meilleure position possible.
On doit aussi parler des chances de Polar Bound, qui sera piloté par Jeanot Bardottier étant donné que Corné Orffer n’a pu obtenir son permis de travail à temps jeudi. Gâté par le tirage au sort des lignes mais malheureux dans le parcours lors de ses deux premières courses, il se retrouve complètement à l’extérieur. Sera-t-il plus chanceux cette fois ? Sa tâche reste compliquée. Il ne peut brûler toutes ses chances en voulant à tout prix bien se placer mais il ne peut aussi être trop décroché pour ne pas avoir trop de terrain à combler. Au vu des circonstances, un accessit paraît plus à sa portée.
Si Tandragee est mieux placé pour l’écurie Gujadhur, il ne faut pas ignorer le nouveau Vettel, qui sera piloté par Richard Mullen et qui est considéré comme étant un strong frontrunner en Afrique du Sud. Il s’est montré assez véloce lors de son barrier trial mais on ne peut vraiment prédire s’il est capable de surmonter le handicap de sa 10e ligne. Mais une chose est sûre, il devrait être aux côtés de Tales Of Bravery dans le parcours. Toutefois, on ne le croit pas suffisamment prêt pour jouer les premiers rôles.
Rousset engage également Intercontinental, qui a été confié à Nishal Teeha. Selon son entourage, il est mieux par rapport à la saison dernière et ne devrait pas être un simple figurant. Il devrait en être de même pour le troisième Gujadhur, Acuppa, qui a retrouvé sa forme d’antan. Par contre, ce sera difficile pour Druid’s Moon et Seattle Ice d’avoir le dernier mot. Tales Of Bravery reste quant à lui le cheval à battre.