Sept banques mauriciennes figurent dans le classement 2012 des 100 premières banques d’Afrique publié par la revue African Banker dans son édition du premier trimestre 2013. La Mauritius Commercial Bank mène le groupe, progressant de la 34e à la 25e place.
Le classement d’African Banker est établi sur la base des fonds propres (exprimés en dollars américains), des actifs, des bénéfices et des indicateurs de rentabilité économique et des capitaux propres. Il indique que le groupe MCB disposait au 30 juin 2011 de fonds propres de l’ordre de USD 765 millions, d’actifs évalués à USD 6,1 milliards. Le deuxième groupe bancaire local à se retrouver parmi les 50 premières institutions du classement 2012 est la State Bank of Mauritius (SBM), qui a gagné 4 places pour pointer en 48e position. Les fonds propres et actifs de la SBM s’élevaient, selon African Banker, à USD 393 millions et USD 3,4 milliards à la mi-2011.
« Les banques mauriciennes continuent d’afficher de bons résultats », indique African Banker, qui souligne la bonne tenue du groupe MCB et l’amélioration du classement de ce dernier. En outre, trois banques mauriciennes ont fait leur entrée dans le classement : Standard Chartered Bank, Investec Bank et Barclays Bank. Pour African Banker, la présence de ces banques vient confirmer « une forte croissance du secteur bancaire offshore de l’île ». Les services financiers, selon la revue, représentent aujourd’hui environ 15 % du Produit intérieur brut du pays, « un succès remarquable étant donné la déréglementation du secteur réalisée en 1992 », fait-elle ressortir. African Banker observe que 70 % des investissements étrangers dans les services financiers à Maurice proviennent de la Grande péninsule mais que « le gouvernement mauricien veut attirer davantage d’investissements émanant de banques situées dans d’autres pays d’Afrique ».
La Standard Chartered Bank se retrouve au 59e rang alors que Investec Bank et Barclays sont classées 64e et 75e respectivement. Puis suivent la HSBC Bank Mauritius (77e) et la SBI Mauritius (95e).
Le classement 2012 des 100 premières banques africaines d’African Banker est dominé par cinq groupes bancaires d’Afrique du Sud : Standard Bank Group, FirstRand Banking Holdings, ABSA Group, Nedbank Group et Investec Bank (dans l’ordre). Les banques nigérianes et des pays d’Afrique du Nord (Égypte, Maroc, Libye et Tunisie) sont aussi très en vue.
African Banker soutient que le classement 2012 « a révélé que les grands établissements du continent ont été moins performants que les banques de taille moyenne dans des pays plus petits ». La plupart des banques africaines ont, selon la revue, enregistré une bonne croissance en 2011-2012 mais que la stagnation dans certaines régions a eu pour effet que les fonds propres cumulés des 100 premières institutions ont diminué : de USD 90,7 milliards pour le classement 2011 à USD 87,6 milliards pour celui de 2012.