Me Rama Valayden, qui a retenu les services d’un panel d’hommes de loi menés par Jacques Panglose, subit depuis le début de cet après-midi une séance d’interrogatoire Under Warning dans l’enquête sur le GamblingGate. La convocation de cet homme de loi et ancien Attorney General fait suite aux allégations d’Ahkee Bhikajee de SMS Pariaz Ltd à l’effet qu’elle avait été approchée en vue de modifier la teneur de sa déposition. L’objectif de cette démarche est de pouvoir mettre hors de cause Jean-Michel Lee Shim de SMS Pariaz Ltd et de Sport Data Feed Ltd et Me Noor Hossenee dans l’enquête au sujet du complot pour pervertir le cours de la justice.
Des recoupements d’informations effectués auprès de sources concordantes indiquent que Rama Valayden pourrait se retrouver en posture compromettante tout au long de l’interrogatoire. Dans sa version des faits, Ahkee Bhikajee, un des bras droits de Jean-Michel Lee Shim, et inculpée dans ce complot pour tentative de corruption au niveau de la Cour suprême, affirme qu’en pas moins de trois occasions, elle aurait subi des pressions pour changer sa version des faits en prétextant des allégations de brutalité policière.
Rama Valayden sera entendu sur les circonstances de sa présence lors de ces échanges. Ahkee Bhikajee a allégué également qu’à un certain moment, Me Valayden lui aurait conseillé d’aller consulter tout en ajoutant « mo kapav fer ou joindre enn psychiatre si ou oulé ». Elle avait fait comprendre que ces discussions pour changer sa version des faits dans le GamblingGate s’étaient déroulées en présence d’une tierce partie, Moon Dindyal, un des directeurs de SMS Pariaz.
Le plan était qu’Ahkee Bhikajee devait adresser une correspondance aux autorités pour réclamer qu’elle soit entendue de nouveau dans cette enquête. La raison de ce changement d’attitude est que cette employée de SMS Pariaz Ltd aurait été victime de torture et d’actes de brutalité policière. Moon Dindyal, qui a été appréhendé par la police, a contredit la version des faits d’Ahkee Bhikajee en avançant qu’à aucun moment, cette question n’a été évoquée.
Toujours en ce qui concerne le GamblingGate, Jean-Michel Lee Shim a obtenu un moratoire du Mauritius Turf Club en vue de s’acquitter de ses engagements financiers. Le promoteur de SMS Pariaz Ltd doit en principe régler ces jours-ci une série de paiements relatifs aux bandes annonces de SMS Pariaz Ltd lors des différentes journées de courses.
Jean-Michel Lee Shim, qui est sous le coup d’une inculpation logée par le Serious Fraud Office à Londres, a écrit officiellement pour faire état de son incapacité d’effectuer les paiements car ses documents bancaires sont sous le contrôle du Central CID pour les besoins d’enquête.