« Dans quelques jours, nous aurons Ameenah Gurib-Fakim comme la première femme présidente dans le pays. C’était une promesse électorale de l’Alliance Lepep », a déclaré Anil Gayan au cours d’une réunion de l’Alliance Lepep hier soir à Vuillemin, en ajoutant que le départ de Kailash Purryag n’est pas dû à une vendetta politique. « Nous avons respecté sa décision de quitter son poste de président fin mai bien que nous avions le pouvoir de le renvoyer avant, ayant la majorité des sièges à l’Assemblée. » Commentant le scandale du Bramer Property Fund, le ministre de la Santé avance que dans les jours à venir, d’autres noms seront cités et qu’il maintient, pour sa part, le Ponzi Scheme.
Egalement présent à cette réunion, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawminaden, s’est une fois de plus attaqué au MMM, ne le considérant pas comme un parti démocratique. D’après lui, les campagnes de ce parti sont « l’occasion pour eux de rivaliser les uns avec les autres au lieu de travailler en équipe. » Il estime que le leader de l’opposition est conscient que la défaite du MMM est imminente et que le MMM a envoyé ses candidats à « l’abbatoir ».
La réunion d’hier soir, à laquelle se trouvaient les quatre candidats du Ward 5 de Beau-Bassin Rose-Hill ? Jules Alain Cerveaux, Ravidutt Kushna, Zaed Nanhuck et Vishwamitra Ramjee, a été l’occasion pour ces derniers de parler des principaux changements qu’ils souhaitaient apporter à la Cité Vuillemin, soit la rénovation du terrain de volley-ball, de pétanque et de football, ainsi que les problèmes de drains et de luminosité. Les candidats, ayant pris la parole à tour de rôle, ont profité de cette occasion afin de lancer un appel à la communauté, les invitant à « voter bloc » à ces municipales, prévues pour le 14 juin.
Guito Lepoigneur, pour sa part, a quant à lui tenu à rappeler à la population que les municipales ne seraient pas à prendre à la légère et que la donne pourrait changer si les partisans de l’Alliance Lepep s’abstenaient d’aller voter.